Carey Price s'est levé... littéralement

Carey Price, un homme de peu de mots,... (Photo André Pichette, La Presse)

Agrandir

Carey Price, un homme de peu de mots, a pris la parole devant ses coéquipiers dans le vestiaire entre la deuxième et la troisième période.

Photo André Pichette, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Boston) Au hockey, quand un gars «se lève», c'est généralement parce qu'il choisit de prendre le contrôle d'un match à lui seul, ou presque. Il est assez rare qu'un joueur choisisse de se lever littéralement. Mais hier soir, après la deuxième période, c'est en plein ce que Carey Price a fait.

Price, un homme de peu de mots, a donc décidé de prendre la parole devant ses coéquipiers dans le vestiaire. Ce qui n'arrive pas souvent, à ce qu'il paraît.

«Les Bruins venaient tout juste de marquer leur but en fin de deuxième période, a expliqué le gardien. Je trouvais que c'était important de rappeler aux gars de savourer le moment. De réaliser un peu où on était, de comprendre la situation. J'ai dit aux gars qu'on se trouvait dans une bonne position, qu'on était exactement là où on le voulait.»

Le petit discours a un peu surpris Max Pacioretty, qui ne se sentait pas très bien à ce moment-là; c'est sa pénalité à lui, pour avoir retenu le bâton d'un adversaire, qui a mené à ce but des Bruins.

«C'est Carey qui a dit, en gros, que ce n'était pas grave, a expliqué l'attaquant du Canadien. Il était très calme dans cette situation.»

Ce n'est certes pas le genre de Price, qui est rarement un des joueurs les plus bavards dans ce vestiaire.

«Il ne fait pas ça souvent, a admis Daniel Brière, auteur d'un but et une aide hier soir. Mais rien qu'à le voir aller, rien qu'à le voir se préparer, pour nous, ça ne fait aucun doute qu'il est en contrôle.»

Therrien: «On méritait de gagner»

Price estime que c'est la grande confiance du club qui explique, en partie du moins, cette grosse victoire et ce triomphe contre les Bruins en sept matchs.

«C'est comme ça, les séries, a-t-il ajouté. Quand tu prends part à la danse, tout peut arriver.»

Il y a la confiance, mais il y a aussi la bouteille d'eau. Précisément celle de Shawn Thornton qui a servi à arroser P.K. Subban lors du match numéro cinq à Boston.

C'est que les joueurs du Canadien n'ont pas apprécié.

«Ça a servi à nous motiver, sans aucun doute, a admis Brière. En séries, tu essaies de prendre tout ce que tu peux à ton avantage. On s'est servis de ça pour un peu de motivation, c'est certain.»

Michel Therrien n'a pas voulu embarquer dans toutes ces histoires après le match. Mais il a tout de même tenu à vanter ses joueurs. «On a très bien joué, on méritait de gagner», a expliqué l'entraîneur-chef.




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Le Canadien élimine les Bruins

    Hockey

    Le Canadien élimine les Bruins

    Au son de la dernière sirène, les gradins étaient presque déserts, le silence était lourd, et les visiteurs vêtus de blanc, ceux qui étaient les... »

  • Philippe Cantin | Une odeur de mai 1993

    Philippe Cantin

    Une odeur de mai 1993

    Sentez-vous cette odeur enivrante qui flotte sur le Québec aujourd'hui? Non, ce n'est pas encore celle de la Coupe. Mais avouez qu'elle rappelle... »

  • Lucic aurait adressé des menaces à Weise et Emelin

    Hockey

    Lucic aurait adressé des menaces à Weise et Emelin

    Il s'est ajouté plusieurs bûches dans le foyer de la rivalité entre le Canadien et les Bruins de Boston durant cette série. Au terme de la victoire... »

  • Canadien-Bruins: toujours debout

    Hockey

    Canadien-Bruins: toujours debout

    Quand Daniel Brière a marqué le but d'assurance, avec moins de trois minutes à faire au match, 21 000 personnes ont bondi de leur siège au Centre... »

  • Max Pacioretty c. Milan Lucic: savoir briller sous pression

    Hockey

    Max Pacioretty c. Milan Lucic: savoir briller sous pression

    À chaque match de la série entre les Canadiens et les Bruins, Mathias Brunet ciblera un joueur par équipe dont le rôle est semblable et... »

  • Les partisans du CH envahissent le centre-ville

    Montréal

    Les partisans du CH envahissent le centre-ville

    Pas de casse, pas de bagarres, un nombre marginal d'arrestations et beaucoup de «Go Habs Go!». Les partisans du Canadien ont célébré la victoire des... »

  • Mission accomplie!

    Sports

    Mission accomplie!

    Le Canadien a réalisé l'improbable, mercredi, en envoyant en vacances la meilleure équipe de la LNH en saison régulière. Le Tricolore a remporté le... »

publicité

publicité

la liste:123302:liste;la boite:4317250:box

Rondelle libre>

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer