• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Vézina: Therrien «très surpris» que Price soit ignoré 

Vézina: Therrien «très surpris» que Price soit ignoré

Carey Price était tout sourire à l'entraînement du... (Photo André Pichette, La Presse)

Agrandir

Carey Price était tout sourire à l'entraînement du Canadien, vendredi, même s'il a appris qu'il ne faisait pas partie des trois finalistes pour l'obtention du trophée Vézina.

Photo André Pichette, La Presse

Les 30 directeurs généraux de la LNH qui désignent chaque année le meilleur gardien de la ligue ont retenu Tuukka Rask, Ben Bishop et Semyon Varlamov comme candidats au trophée Vézina.

Le fait que Carey Price ait été laissé de côté a surpris et déçu le vestiaire du Canadien.

«Je suis très surpris, a indiqué l'entraîneur-chef Michel Therrien. En ce qui me concerne, il mérite d'être là. Les trois gardiens en nomination ont connu de très bonnes saisons pour leur équipe respective, mais Carey en a eu une fantastique avec notre club.»

«Carey est l'un des meilleurs gardiens de la ligue et il mériterait une certaine reconnaissance individuelle, a ajouté Max Pacioretty. Mais c'est un bon coéquipier et je suis certain qu'il se préoccupe d'abord et avant tout de voir son équipe gagner.

«J'aurais aimé qu'il soit mis en nomination, mais en tant qu'équipe, nous avons de plus grands objectifs que celui-là.»

Les statistiques de chacun des trois nommés justifient tout de même le fait de les voir au fil d'arrivée.

Rask a aidé les Bruins de Boston à être l'équipe qui a accordé le moins de buts dans l'Association de l'Est. Il s'est également classé premier pour les blanchissages (7) et pour le taux d'efficacité (,930). On pourra toutefois plaider que Rask a bénéficié du jeu collectif très efficace des Bruins en défense.

Bishop, pour sa part, a été sans contredit le joueur par excellence du Lightning de Tampa Bay cette saison. Son absence en séries éliminatoires s'est d'ailleurs fait sentir. L'Américain de 27 ans a établi des records d'équipe pour les victoires (37) et le taux d'efficacité (,924).

Quant à Varlamov, qui a contribué à l'impressionnante remontée au classement de l'Avalanche du Colorado cette saison, il a fait fi de la brigade défensive suspecte de son équipe et des nombreux bombardements auxquels il a fait face pour effacer le record de victoires de l'Avalanche. En enregistrant 41 gains, Varlamov a non seulement coiffé tous les autres gardiens à ce chapitre, mais il a abaissé la marque de son entraîneur-chef Patrick Roy. À noter également que le gardien russe a réalisé plus d'arrêts que quiconque cette saison (1867).

Si l'on considère l'importance du gardien dans les succès d'une équipe, Price est probablement aussi méritant que les trois autres. Mais malgré des sommets personnels sur le plan de la moyenne (2,32) et du taux d'efficacité (,927), ça n'a pas été jugé suffisant pour devancer les trois autres.

«Je ne prête pas beaucoup attention aux honneurs individuels et je ne crois pas que Carey s'y attarde davantage, a souligné l'ailier Dale Weise. Mais si vous voulez mon avis, il est probablement le meilleur gardien de la ligue. Il laisse son jeu parler à sa place.»

«On le sait que c'est notre joueur le plus important et ce n'est qu'une question de temps avant qu'il ne gagne», a renchéri David Desharnais.

Les vainqueurs des différents trophées individuels seront dévoilés au gala annuel de la LNH, le 24 juin à Las Vegas.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer