Le Canadien aura un défi de taille à Boston

Zdeno Chara (à gauche) et les Bruins de... (Photo Jean-Yves Ahern, USA Today)

Agrandir

Zdeno Chara (à gauche) et les Bruins de Boston ont remporté leurs trois derniers matchs par un score combiné de 18-6! Le Canadien devra élever son niveau de jeu, jeudi, comme il le fait souvent face à des adversaires de premier plan.

Photo Jean-Yves Ahern, USA Today

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Robert Laflamme
La Presse Canadienne

Après avoir stoppé à quatre sa séquence de défaites, le Canadien va tenter de réaliser une première en 2014 contre les Bruins de Boston, jeudi: signer une deuxième victoire d'affilée.

La victoire par blanchissage face aux Hurricanes de la Caroline, mardi, a certes insufflé une dose de dynamisme au sein de l'équipe. Mais elle n'a pas permis de dissiper tous les doutes sur la glace.

«Chaque victoire est importante», a insisté pour dire l'entraîneur Michel Therrien, mercredi, en n'allant pas jusqu'à affirmer que ses troupiers sont relancés pour de bon.

«Tout peut changer rapidement. Mais le résultat de mardi allège l'atmosphère et nous donne de la confiance, a souligné le coach, avant le départ vers le Massachusetts. Les Bruins vont très bien. Le défi va être de taille.»

Les Bruins, deuxièmes de l'Association Est avec 71 points, viennent de remporter leurs quatre derniers matchs - les trois derniers par un score combiné de 18-6! Les meneurs de la section Atlantique détiennent une avance de 10 points sur le Canadien.

Plus souvent qu'autrement, le Tricolore est capable d'élever son niveau de jeu face à des adversaires de premier plan, comme il l'a démontré dernièrement contre les Blackhawks de Chicago, champions de la Coupe Stanley. La saison dernière, il a gagné ses deux duels à Boston. C'est le premier cette saison là-bas. Le Canadien a gagné le premier affrontement au Centre Bell (2-1), le 5 décembre.

«Il existe une rivalité naturelle avec les Bruins depuis des décennies, a souligné Therrien. Ce sont toujours des matchs agréables à jouer, et je m'attends à ce que ce soit de nouveau le cas jeudi. Les Bruins vont être prêts et nous le serons aussi.»

On dirait que le CH est animé de la crainte de mal paraître quand il se mesure à plus grand que lui.

«On sait que c'est un bon défi, a affirmé le joueur de centre David Desharnais. On est en haut de classement, on veut y rester, prouver que ce n'est pas un hasard. C'est contre les grosses équipes que tu peux faire ça.»

Bourque a l'habitude

Impliqué dans des rumeurs d'échange cette semaine, l'ailier Rene Bourque affirme qu'il ne perd pas de sommeil avec ça. L'Avalanche du Colorado serait intéressée, a-t-on rapporté.

«Ce n'est pas la première fois que mon nom circule (dans des rumeurs), a-t-il commenté, mercredi, en précisant n'avoir eu aucune discussion sur le sujet avec les dirigeants de l'équipe. Tant que je ne reçois pas d'appel me confirmant que je suis échangé, je suis un membre du Canadien. Je n'ai aucun contrôle là-dessus. J'essaie d'aider l'équipe à remporter des matchs.»

À l'écart du jeu pendant deux semaines au début de décembre (haut du corps), Bourque a dit qu'il se sent mieux sur la glace depuis quelques semaines seulement. Mardi, on l'a vu plus engagé dans l'action. Il a récolté une passe sur le premier but de la soirée, celui de Brandon Prust.

Davis Drewiske... (Photo Bernard Brault, La Presse) - image 2.0

Agrandir

Davis Drewiske

Photo Bernard Brault, La Presse

Drewiske, le revenant

Le défenseur Andrei Markov a eu congé d'entraînement mercredi, mais Therrien a assuré que le vétéran sera à son poste jeudi.

Le défenseur Davis Drewiske, absent depuis le camp d'entraînement, va accompagner l'équipe à Boston, après avoir patiné avec le groupe pour la première fois - sans contact physique. Opéré à une épaule le 16 octobre, on l'avait quasiment oublié celui-là. On peut croire qu'il devance l'échéancier établi de cinq à six mois.

«J'ai réalisé de beaux progrès au cours des dernières semaines, a-t-il indiqué. Mais on n'a pas avancé de date de retour, c'est encore trop tôt. On respecte le plan et on y va une journée à la fois. Aujourd'hui, c'était une étape importante.»

Drewiske, âgé de 29 ans, a été acquis des Kings de Los Angeles, vers la fin de la dernière saison écourtée. Le Canadien lui a consenti un contrat de deux saisons, l'été dernier. Il a disputé neuf matchs avec l'équipe en 2013, réussissant un but et amassant deux passes. Il a été laissé de côté en séries éliminatoires.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer