Saison terminée pour Alexei Emelin

Alexei Emelin a subi une déchirure ligamentaire au... (PHOTO RYAN REMIORZ, PC)

Agrandir

Alexei Emelin a subi une déchirure ligamentaire au genou gauche, samedi, en ratant partiellement sa mise en échec contre Milan Lucic, des Bruins.

PHOTO RYAN REMIORZ, PC

Partager

Sur le même thème

On ne verra pas Alexei Emelin sur la glace du Centre Bell, mardi soir, lors de la visite des Capitals de Washington. En fait, on ne reverra plus Emelin sur les patinoires de la Ligue nationale cette saison.

Le Canadien a confirmé lundi matin que le défenseur de 26 ans a subi une déchirure ligamentaire au genou gauche. Sa saison est terminée.

La malchance d'Emelin est survenue samedi soir au Centre Bell lors du match contre les Bruins de Boston. Emelin a tenté de mettre en échec Milan Lucic, des Bruins, avant de s'écrouler sur la glace.

Pour l'heure, il est impossible de savoir si le défenseur devra subir une opération au genou au cours des prochaines semaines. Une telle opération le tiendrait à l'écart du jeu pour plusieurs mois.

«Il jouait si bien cette saison, c'est difficile d'avoir à composer avec cette nouvelle, a répondu le défenseur Josh Gorges. Les prochaines semaines ne seront pas faciles pour lui. Il va falloir que tous les gars s'assurent de bien répondre.»

Andrei Markov, le grand ami d'Emelin chez le Canadien, n'était pas d'humeur à commenter ce mauvais coup du sort lundi matin. «Je n'ai rien à dire», a répondu le vétéran quand on a voulu savoir ce que cette nouvelle représentait pour lui et le club.

Avant de s'écrouler sur la glace, Emelin avait obtenu 12 points en 38 rencontres chez le Canadien cette saison, en plus d'être employé pendant près de 20 minutes par match en moyenne.

Mais son absence ne semble pas trop inquiéter Michel Therrien, qui préfère regarder vers l'avant.

«Pendant toute la saison, on a perdu des joueurs importants, a expliqué l'entraîneur-chef du Canadien lundi midi. L'équipe a continué à gagner. C'est encore une perte importante, mais on a toujours trouvé le moyen de pallier ça. Il faut s'assurer de continuer à jouer de la même manière.»

Des progrès pour Diaz

Emelin hors de combat, voici que l'état de santé de Raphael Diaz, qui a subi une commotion cérébrale en février, prend un peu plus d'importance. Lundi, Diaz s'est de nouveau entraîné en solitaire, après le reste de l'équipe. «Il prend de plus en plus de mieux», s'est contenté de dire Therrien, qui ne sait trop quand il pourra compter de nouveau sur le défenseur suisse. Diaz ratera ce soir un 20e match consécutif.

Tout ça laisse supposer un rôle plus important pour le défenseur Davis Drewiske, obtenu des Kings de Los Angeles mardi dernier. À l'entraînement du matin lundi, Drewiske patinait avec Markov. Le jeune Nathan Beaulieu, lui, était aux côtés de Francis Bouillon.

«Je vais continuer de jouer à ma manière, en misant sur mes forces, a expliqué l'ancien porte-couleurs des Kings. Je ne vais rien changer. Je sais ce que l'on attend de moi.»

Dans le vestiaire du Canadien lundi, Gorges a tenu à dire combien son acquisition est un excellent coup pour la formation montréalaise. Drewiske en sera mardi soir à une quatrième partie avec le Canadien et il n'aura jamais joué aussi souvent cette saison, lui qui ne faisait plus partie des plans à Los Angeles.

«La blessure à Emelin vient nous rappeler qu'il s'agit d'une très bonne transaction, a expliqué le vétéran défenseur. Ç'a été une décision importante que de l'obtenir. C'est un joueur physique et constant sur la patinoire. Nous sommes très chanceux de l'avoir.»

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:2500684:box

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer