Le bon travail de Lars Eller est récompensé

Lars Eller a connu un certain succès en... (Photo : Bernard Brault, La Presse)

Agrandir

Lars Eller a connu un certain succès en jouant au centre du quatrième trio, flanqué de Travis Moen et Colby Armstrong, mais il ne pestera pas contre un rôle offensif accru aux côtés de Max Pacioretty et David Desharnais.

Photo : Bernard Brault, La Presse

Partager

Afin de pallier la perte de Brendan Gallagher, qui venait de disputer un bon match aux côtés de Max Pacioretty et David Desharnais, l'entraîneur-chef Michel Therrien a choisi Lars Eller et non Erik Cole pour remplacer la recrue, ce soir face aux Hurricanes de la Caroline.

Son bon travail au cours des dernières semaines lui aura donc valu une promotion... à l'aile gauche.

« L'utilisation des joueurs démontre souvent la confiance des entraîneurs à leur égard », a expliqué Therrien, qui estime qu'Eller a haussé son niveau de compétition depuis deux ou trois semaines.

« On l'emploie souvent sur la première unité d'infériorité numérique avec Travis Moen. Il est aussi utilisé en avantage numérique. Au centre, il s'est beaucoup amélioré sur les mises en jeu et il est également capable de jouer à l'aile gauche.

« C'est certain que c'est un plus d'avoir un joueur aussi polyvalent. J'ai confiance qu'il va faire le travail. »

Eller a connu un certain succès en jouant au centre du quatrième trio, flanqué de Travis Moen et Colby Armstrong. Mais il ne pestera pas contre un rôle offensif accru.

« Dans un monde idéal, je garderais la même position et les mêmes compagnons de trio durant toute la saison, mais nous ne sommes pas dans un monde idéal, a-t-il indiqué. Les trios restent rarement les mêmes pendant longtemps et je suis tout à fait à l'aise de jouer à l'aile. »

Le Danois a connu son meilleur match au cercle de mise en jeu, samedi face aux Flyers de Philadelphie, en remportant 10 de ses 14 mises en jeu. Une stratégie a-t-elle été élaborée avec Desharnais, qui éprouve plus de difficultés au cercle de mise en jeu depuis le début de la saison (45,4 %)?

« Nous n'en avons pas encore parlé, mais je présume que David sera celui qui prendra la majorité des mises en jeu, a répondu Eller. Mais je serai disponible si le besoin s'en fait sentir. »

En raison de la commotion cérébrale de Gallagher et du déplacement d'Eller, une porte s'est ouverte pour le retour de Ryan White au centre du quatrième trio.

« Ryan a été efficace à forces égales et au cercle de mise en jeu, sauf qu'il a écopé de punitions qui ont fait mal à l'équipe », a résumé Therrien à propos de l'attaquant de 24 ans, qui réintègre l'alignement après un pensum de quatre matchs.

« Je n'ai pas besoin de m'asseoir avec lui et de faire de longs discours, je pense qu'il sait ce qu'il doit faire. »

Price : « Mon niveau d'énergie est bas »

Max Pacioretty et P.K. Subban ont confirmé leur présence au match de ce soir face aux Hurricanes, si bien que seul Gallagher, aux prises avec une commotion cérébrale, sera forcé de déclarer forfait.

Il est déjà entendu que la recrue de 20 ans ne sera pas en uniforme demain soir non plus, face aux Rangers de New York. Michel Therrien a toutefois indiqué que Gallagher se sentait encore très bien ce matin.

Pacioretty s'est dit suffisamment remis de la coupure qu'il a subie aux côtes, samedi soir, tandis que Subban n'est pas assez grippé pour rater la partie.

Autrement dit, le jeune défenseur n'a pas eu à composer avec le même virus que Carey Price, qui était enfin de retour sur la patinoire pour l'entraînement matinal.

« C'était un cas sévère de grippe intestinale, a raconté le gardien. Vendredi matin, dès le déjeuner, j'ai vu que ça n'allait pas. J'ai ensuite dû aller à l'hôpital afin de me réhydrater. »

Price croit pouvoir être en mesure de jouer demain soir à New York, mais il préfère attendre de voir comment il se sentira en matinée avant de confirmer quoi que ce soit.

« Pour l'instant, je me sens comme quelqu'un qui n'a absolument rien fait depuis quatre jours, a-t-il confié. Mon niveau d'énergie était bas ce matin et je me sentais léthargique à l'entraînement. »

Rappelons que son substitut Peter Budaj avait été identifié dès dimanche comme le gardien partant du Tricolore face aux Hurricanes.

Du côté des hommes de Kirk Muller, Cam Ward devrait être de retour devant le filet après avoir cédé sa place à Dan Ellis lors du dernier match. Les Hurricanes, déjà privés des défenseurs Joni Pitkanen et Tim Gleason, sont arrivés à Montréal sans Jeff Skinner, qui ratera le match en raison d'une blessure au haut du corps. Kirk Muller espère qu'il rejoindra l'équipe jeudi.

À noter que l'attaquant Tim Brent a quitté l'entraînement matinal en raison d'une blessure. Les Canes tentent de procéder à un rappel d'urgence en vue de ce soir.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:2500684:box

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer