Le Canadien humilié par les Maple Leafs

  • Josh Gorges se bat contre Frazer McLaren. (Photo Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Josh Gorges se bat contre Frazer McLaren.

    Photo Bernard Brault, La Presse

  • 1 / 24
  • Brandon Prust se bat contre Mark Fraser. (Photo Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Brandon Prust se bat contre Mark Fraser.

    Photo Bernard Brault, La Presse

  • 2 / 24
  • Brendan Gallagher et David Desharnais se bousculent avec Jay McClement et Michael Kostka. (Photo Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Brendan Gallagher et David Desharnais se bousculent avec Jay McClement et Michael Kostka.

    Photo Bernard Brault, La Presse

  • 3 / 24
  • Andrei Markov et Phil Kessel. (Photo Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Andrei Markov et Phil Kessel.

    Photo Bernard Brault, La Presse

  • 4 / 24
  • James Reimer (Photo Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    James Reimer

    Photo Bernard Brault, La Presse

  • 5 / 24
  • Phil Kessel marque le 4e but des Leafs. (Photo Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Phil Kessel marque le 4e but des Leafs.

    Photo Bernard Brault, La Presse

  • 6 / 24
  • Brendan Prust et Cody Franson (Photo Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Brendan Prust et Cody Franson

    Photo Bernard Brault, La Presse

  • 7 / 24
  • Brendan Gallagher et Max Pacioretty face à Phil Kessel et Korbinian Hotzer (Photo Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Brendan Gallagher et Max Pacioretty face à Phil Kessel et Korbinian Hotzer

    Photo Bernard Brault, La Presse

  • 8 / 24
  • Mark Fraser et Brendan Gallagher (Photo Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Mark Fraser et Brendan Gallagher

    Photo Bernard Brault, La Presse

  • 9 / 24
  • Brian Gionta se butte à James Reimer. (Photo Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Brian Gionta se butte à James Reimer.

    Photo Bernard Brault, La Presse

  • 10 / 24
  • Erik Cole et Dion Phaneuf (Photo Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Erik Cole et Dion Phaneuf

    Photo Bernard Brault, La Presse

  • 11 / 24
  • Alex Galchenyuk et Dion Phaneuf. (Photo Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Alex Galchenyuk et Dion Phaneuf.

    Photo Bernard Brault, La Presse

  • 12 / 24
  • P.K. Subban des Canadiens face à James Reimer et Phil Kessel des Maple Leafs. (Photo Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    P.K. Subban des Canadiens face à James Reimer et Phil Kessel des Maple Leafs.

    Photo Bernard Brault, La Presse

  • 13 / 24
  • Carey Price des Canadiens accorde un but à Tyler Bozak des Maple Leafs. (Photo Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Carey Price des Canadiens accorde un but à Tyler Bozak des Maple Leafs.

    Photo Bernard Brault, La Presse

  • 14 / 24
  • David Desharnais des Canadiens face à James Reimer et Mark Fraser des Maple Leafs. (Photo Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    David Desharnais des Canadiens face à James Reimer et Mark Fraser des Maple Leafs.

    Photo Bernard Brault, La Presse

  • 15 / 24
  • Brendan Prust face à Mark Fraser. (Photo Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Brendan Prust face à Mark Fraser.

    Photo Bernard Brault, La Presse

  • 16 / 24
  • Alexei Emelin (Photo Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Alexei Emelin

    Photo Bernard Brault, La Presse

  • 17 / 24
  • Francis Bouillon face à Frazer McLaren. (Photo Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Francis Bouillon face à Frazer McLaren.

    Photo Bernard Brault, La Presse

  • 18 / 24
  • Carey Price (Photo Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Carey Price

    Photo Bernard Brault, La Presse

  • 19 / 24
  • Brian Gionta contre Dion Phaneuf, Nikolai Kulemin et Leo Komarov. (Photo Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Brian Gionta contre Dion Phaneuf, Nikolai Kulemin et Leo Komarov.

    Photo Bernard Brault, La Presse

  • 20 / 24
  • Le premier but dans la LNH de Leo Komarov. (Photo Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Le premier but dans la LNH de Leo Komarov.

    Photo Bernard Brault, La Presse

  • 21 / 24
  • Andrei Markov contre Tyler Bozak. (Photo Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Andrei Markov contre Tyler Bozak.

    Photo Bernard Brault, La Presse

  • 22 / 24
  • Travis Moen face à James Reimer, Mark Fraser et Korbinian Hotzer. (Photo Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Travis Moen face à James Reimer, Mark Fraser et Korbinian Hotzer.

    Photo Bernard Brault, La Presse

  • 23 / 24
  • Leo Komarov. (Photo Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Leo Komarov.

    Photo Bernard Brault, La Presse

  • 24 / 24

Partager

Le beau début de saison du Canadien a perdu de son lustre. Son troisième match consécutif sans victoire a été une défaite sans appel de 6-0 aux mains des Maple Leafs de Toronto, samedi soir.

Une défaite qui, pour les uns, aura donné une mesure du chemin qui reste à parcourir au Canadien. Mais qui, aux yeux des joueurs, n'est qu'un mauvais match dans le système.

> Le sommaire du match

«C'est le premier match cette saison que l'on commence d'aussi mauvaise façon et ça nous a fait mal, a résumé le capitaine Brian Gionta. Nous sommes revenus plus affamés en deuxième période et plus prêts à presser. Mais ça a été une soirée frustrante du début à la fin.»

Si le Canadien veut rendre le Centre Bell moins convivial pour ses adversaires, ce n'est peut-être pas une bonne idée d'organiser une soirée portes ouvertes dans son territoire. Les Maple Leafs en ont profité durant la première moitié de la rencontre pour se forger une avance de quatre buts.

Andrei Markov a été battu de vitesse en zone neutre sur le premier but des Maple Leafs avec moins d'une minute d'écoulée dans le match. Ça allait donner le ton de la soirée.

Si l'idée était de venger le revers subi lors du match inaugural, le Tricolore a raté complètement son coup.

«Au premier match de la saison, notre jeu d'ensemble n'était pas là tandis que ce soir, on n'a pas d'excuse, a admis le défenseur Francis Bouillon. On ne pouvait amorcer le match aussi à plat. On a perdu nos batailles à un contre un et on les a laissés patiner dans notre zone. Ce n'est pas nous qui jouions ce soir.»

Que de scènes disgracieuses...

Après que les Leafs eurent ajouté un cinquième but, le reste de la troisième période s'est joué dans la frustration. Il y a eu des combats - on était en droit de s'y attendre - mais aussi des absurdités comme Mikhail Grabovski qui mord Max Pacioretty pendant une mêlée.

«Si tu es pour sauter sur la patinoire, défends-toi pour vrai, a dit un Josh Gorges encore enflé par la colère. Sois un homme et jette les gants. Tu auras le respect des autres. Mais mordre quelqu'un? Ça n'a pas de place dans le hockey.»

En fin de match, le matamore Colton Orr a également tenté de blesser Tomas Plekanec en sortant le genou. Le centre du Canadien l'a évité de justesse. Orr s'est alors retourné vers Brian Gionta et a jeté les gants devant lui. Une autre mêlée s'en est suivi.

«J'étais déjà frustré en raison du pointage quand j'ai vu Colton Orr jeter les gants devant Brian. C'est le plus petit joueur sur la glace. Ça ne met personne de bonne humeur», a raconté Gorges, qui s'est battu avec le colosse Frazer McLaren avant d'être escorté jusqu'au vestiaire par un juge de lignes.

Même Brendan Gallagher a été impliqué dans un combat. La recrue de 20 ans, assurément le joueur le plus intense de son équipe, avait suffisamment aiguisé la patience des défenseurs des Leafs.

De la patience, Michel Therrien a cessé d'en avoir devant l'inertie du trio de David Desharnais, Max Pacioretty et Erik Cole. Ce dernier a d'abord été cloué au banc avant de rebondir jusqu'aux côtés d'Alex Galchenyuk et de Brendan Prust.  C'est Gallagher qui a remplacé Cole sur l'unité de Desharnais.

Malgré les nombreuses pénalités lors du dernier tiers, Cole a de nouveau sauté son tour en fin de match.

Laissé à lui-même durant 60 minutes, Carey Price a concédé six buts en temps réglementaire deux ans jour pour jour après l'avoir fait pour la dernière fois. Ça s'était passé lors d'un revers de 8-6 face aux Bruins de Boston.

L'ÉVALUATION DE PIERRE LADOUCEUR

No. Joueur Note Commentaires
8 Brandon Prust 6,5 Il a tenté de stimuler les siens avec une bagarre. C'était trop peu, trop tard. Une excellente présence en première période.
14 Tomas Plekanec 6,4 Son travail dans le cercle des mises en jeu (21%) est à l'image de sa soirée alors qu'il a perdu trop de petites batailles.
17 Rene Bourque 6,5 Son fait d'armes: 5 mises en échec. Quand un marqueur frappe, plus qu'il ne lance (1 tir cadré), c'est mauvais signe.
20 Colby Armstrong 6,8 Il a joué son rôle sur le 4e trio qui n'a pas accordé de but. C'est énorme dans un revers de 6-0.
21 Brian Gionta 6,5 Tout comme Bourque, 3 mises en échec et un seul tir cadré. Ce trio a rarement eu la possession de la rondelle.
26 Josh Gorges 6,7 On ne peut pas vanter son position puisqu'i a été pris hors position sur les buts de Bozak et Van Riemsdyk.
27 Alex Galchenyuk 6,6 Quelques belles pièces en attaque, mais seulement 33% sur les mises en jeu. Il a volé quelques rondelles aux Leafs.
32 Travis Moen 6,9 L'effort était au rendez-vous, mais la production offensive est absente. Il n'a pas été présent sur la patinoire pour les buts des Leafs.
51 David Desharnais 5,8 Fiche de moins 3, rendement de 31% sur les mises en jeu, n'a pas été menaçant en attaque.
55 Francis Bouillon 6,5 Seulement sur la glace pour le but de Holzer, mais était le seul en position. Dans le désordre, il n'est pas à l'aise.
61 Raphael Diaz 7,5 Il a été le meilleur arrière des siens avec du jeu solide au sein d'une troupe désorganisée.
67 Max Pacioretty 6,6 Il a obtenu 6 tirs (5 cadrés). Mais on aimerait le voir foncer davantage au filet. Il ne marquera pas souvent avec des tirs en provenance de l'extérieur de la zone payante.
72 Erik Cole 5,5 Il a été cloué au banc, puis il a perdu sa place sur son trio régulier. Du jeu mou en couverture et en poursuite de la rondelle.
73 Brendan Gallagher 7,0 7 tirs (6 cadrés). On ne peut pas parler de grosses chances de marquer, mais l'effort était au rendez-vous.
74 Alexei Emelin 6,2 Avec un écart prononcé dans le pointage, son manque d'efficacité en attaque saute aux yeux.
76 P.K. Subban 6,4 Le joueur le plus utilisé, l'effort est là. Mais l'individualisme n'est pas efficace dans un sport collectif. Manque de patience.
79 Andrei Markov 6,5 Il a donné le ton au match avec un revirement qu'il a été incapable de corriger en raison de son coup de patin moyen sur le but de Komarov.
81 Lars Eller 6,9 Un autre qui n'a pas été sur la patinoire pour un but des Leafs, mais on attend toujours une production en attaque.
31 Carey Price 6,7 6 buts alloués sur 27 tirs, ce n'est pas une bonne moyenne même si on ne peut pas parler de buts faibles.
30 Peter Budaj----Gardien de réserve

Canadien: 1re période

Plus rapides, plus intenses, les Leafs dominent dans tous les aspects. Il a fallu attendre longtemps avant de voir le Canadien avoir une attaque soutenue, gracieuseté du 4e trio: Prust-Moen-Armstrong.

Canadien: 2e période

Le Canadien nous a mis de la poudre aux yeux avec 20 tirs, mais les Leafs ont encore gagné la période 2-0.

Canadien: 3e période

Même la carte de la robustesse n'a pas servi la cause du Canadien qui a également perdu le dernier engagement.

BONNET D'ÂNE: tous les joueurs du Canadien méritent de l'endosser.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer