• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • >  Le Canadien n'a jamais cherché à rapatrier Karri Ramo 

Le Canadien n'a jamais cherché à rapatrier Karri Ramo

«Nous n'avons jamais parlé au Canadien depuis qu'il... (Photo: André Pichette, La Presse)

Agrandir

«Nous n'avons jamais parlé au Canadien depuis qu'il a acquis les droits de Karri», nous a confié lundi Todd Diamond, l'associé de Gandler.

Photo: André Pichette, La Presse

Karri Ramo, dont les droits appartiennent au Canadien, en est à finaliser les détails d'une entente qui le gardera dans la KHL pour les deux prochaines saisons.

Ce n'est pas une surprise d'apprendre que le gardien de 24 ans demeurera avec l'Avangard d'Omsk. Ce qui l'est davantage, c'est que Pierre Gauthier et le Canadien n'aient jamais cherché à l'attirer à Montréal.

L'agent Mark Gandler avait confié à La Presse cet hiver qu'il s'attendait à ce que l'Avangard soumette une nouvelle offre à son gardien vedette, qui a dominé la KHL avec une fiche de 33-6-4, doublée d'une moyenne de buts alloués de 1,97 et d'un taux d'efficacité de ,925.

Quant au Tricolore, Gandler nous avait dit que le clan Ramo attendrait une offre et l'évaluerait avant de se décider.

«La qualité de l'offre nous dira de quelle façon le Canadien entend utiliser Karri», nous avait expliqué Gandler.

Or, il n'y a jamais eu d'offre. Jamais même de pourparlers.

«Nous n'avons jamais parlé au Canadien depuis qu'il a acquis les droits de Karri», nous a confié lundi Todd Diamond, l'associé de Gandler.

«De toute façon, avec tout l'argent et le temps d'utilisation qui sera consenti à Carey Price, nous jugions que Montréal n'était pas une bonne destination pour lui.»

Encore propriété du CH

Parmi la tonne de rumeurs émanant de Russie, il y avait celle à l'effet que le vétéran gardien Tomas Vokoun était dans la mire de l'Avangard.

Mais l'équipe qui compte en ses rangs Jaromir Jagr et Alexander Perezhogin a finalement décidé de retenir les services de Ramo, qui a été de loin le meilleur gardien de la KHL cette année.

«Il devient le gardien le mieux payé du circuit», nous a confié Todd Diamond.

Les termes de l'entente n'ont pas été dévoilés, mais on sait qu'il s'agit d'un pacte de deux ans au terme duquel Ramo continuera d'être la propriété du Canadien.

«Il le restera jusqu'à ce qu'il soit admissible à l'autonomie complète, a précisé l'agent. Mais puisqu'il est né le 1er juillet, il devra donc attendre d'avoir 28 ans et non 27 pour devenir joueur autonome.»

Le Tricolore reste en quelque sorte les mains vides après avoir cédé Cédrick Desjardins au Lightning de Tampa Bay en retour des droits sur Ramo, l'été dernier.

La recherche d'un adjoint à Price se poursuivra cet été et il ne faut pas exclure qu'Alex Auld soit réembauché pour une autre saison.

Parmi les autres gardiens admissibles à l'autonomie qui sont voués à des rôles de substituts, on retient les noms de Mathieu Garon, Jean-Sébastien Giguère, Ty Conklin, Peter Budaj et Johan Hedberg.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer