Le Titan d'Acadie-Bathurst sacré champion de la LHJMQ

Après 19 ans d'attente, la Coupe du Président revient finalement à Bathurst. (PHOTO TIRÉE DU SITE DU TITAN D'ACADIE-BATHURST)

Agrandir

PHOTO TIRÉE DU SITE DU TITAN D'ACADIE-BATHURST

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
BATHURST, N.-B.

Après 19 ans d'attente, la Coupe du Président revient finalement à Bathurst.

Samuel L'Italien a marqué son troisième but de la finale et le Titan d'Acadie-Bathurst a battu l'Armada de Blainville-Boisbriand 2-1, dimanche après-midi, pour remporter la finale de la LHJMQ en six parties.

Le Titan, qui tire notamment ses racines du Titan Collège Français de Laval, a soulevé la Coupe du Président pour une première fois depuis la saison 1998-99, alors que l'équipe venait d'être relocalisée à Bathurst. Le Nouveau-Brunswick est choyé depuis deux ans, car les Sea Dogs de Saint-Jean étaient les champions en titre.

Le Titan représentera le circuit Courteau lors du prochain tournoi de la Coupe Memorial, qui s'amorcera le 18 mai. Les Bulldogs de Hamilton, champions de la Ligue de l'Ontario, et les Pats de Regina, les hôtes du tournoi, ont déjà obtenu leur laissez-passer.

Jeffrey Truchon-Viel a inscrit son 14e but des séries, en première période, et L'Italien a été l'auteur du filet victorieux pour le Titan, au deuxième engagement. Même s'ils n'ont pas noirci la feuille de pointage, les défenseurs Olivier Galipeau et Noah Dobson ont de nouveau été employés à outrance par l'entraîneur-chef Mario Pouliot.

« C'était un match serré du début à la fin et c'est un sentiment difficile à décrire, a affirmé Pouliot. Il y a eu beaucoup de sacrifices derrière cette victoire et ce n'est pas juste moi, ce sont mes adjoints, les joueurs et toute l'organisation. »

Viel, le capitaine du Titan, a mis la main sur le trophée Guy Lafleur, remis au joueur le plus utile des séries. Il a été le meilleur pointeur de son équipe lors du tournoi printanier, avec 23 points, en plus d'avoir marqué cinq buts vainqueurs.

Fitzpatrick, qui n'avait jamais gagné une série en carrière dans la LHJMQ, a stoppé 29 lancers. Le choix de deuxième ronde des Blues de St. Louis est passé à moins de trois minutes de signer un troisième blanchissage au cours des présentes séries, ce qui aurait égalé un record d'équipe.

Drake Batherson a été le seul joueur de l'Armada à enfiler l'aiguille, redonnant espoir à sa troupe dans les dernières minutes de l'affrontement. Le gardien recrue Emile Samson a cédé deux fois devant 25 tirs.

L'Armada s'est inclinée en finale de la Coupe du Président pour une deuxième saison consécutive. Elle avait été balayée en quatre matchs par les Sea Dogs, l'an dernier, lors de la première participation de son histoire à la série ultime de la LHJMQ.

« L'année passée, nous n'étions pas de taille contre les Sea Dogs. Cette année, c'était plus serré et c'est un jeu ici et là qui a fait la différence, a déclaré l'entraîneur-chef de l'Armada, Joël Bouchard. Il faut donner crédit au Titan, mais j'ai senti beaucoup de fatigue mentale de mes joueurs. Je respecte l'effort que mes joueurs ont donné et je suis fier d'eux. »

Le Titan a rapidement donné le ton en décochant plusieurs lancers vers la cage défendue par Samson et ç'a fini par payer. À 6:37 de la période initiale, Viel s'est servi d'un défenseur adverse comme écran pour faire glisser la rondelle entre les jambières du gardien de l'Armada.

Dominés 12-3 au chapitre des tirs au but au premier tiers, les hommes de Bouchard ont bien réagi en période médiane, se présentant avec de meilleures intentions en zone adverse. Fitzpatrick s'est toutefois dressé devant eux, menant au deuxième but de son équipe.

Alors qu'Aleksi Anttalainen et Charles-Antoine Giguère se sont dirigés vers l'attaquant du Titan Ethan Crossman, ce dernier a poussé la rondelle vers L'Italien pour orchestrer une montée à deux contre un. L'Italien, une véritable bougie d'allumage en finale, a effectué un très bon tir des poignets qui a déjoué Samson du côté du bloqueur.

Après plusieurs tentatives infructueuses, les visiteurs ont finalement fait scintiller la lumière rouge. Le tir de Pascal Corbeil a été dévié par Batherson et repoussé par Fitzpatrick, mais l'ailier de l'Armada a sauté sur le retour pour réduire l'écart de moitié. Par la suite, la défensive du Titan a limité les occasions pour confirmer la victoire.




publicité

publicité

la liste:123302:liste;la boite:4317250:box

Rondelle libre>

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer