Michael DiPietro fait plus que sa part pour les Spitfires

Le gardien Michael DiPietro est l'une des grandes... (Photo Adrian Wyld, AP)

Agrandir

Le gardien Michael DiPietro est l'une des grandes raisons pour lesquelles les Spitfires de Windsor ont gagné leurs trois rencontres au tournoi de la Coupe Memorial.

Photo Adrian Wyld, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Kyle Cicerella
La Presse Canadienne
Windsor

Rocky Thompson ne demande pas à ses joueurs des Spitfires de Windsor de jouer un match parfait à la Coupe Memorial. Ils n'en ont pas besoin avec Michael DiPietro dans le filet.

«Quand on commet des erreurs, nous comptons sur un grand gardien qui peut faire les arrêts pour nous, a noté l'entraîneur-chef. Dans les matchs serrés, en séries, peu importe, vous avez besoin que votre gardien effectue de gros arrêts et il l'a fait pour nous en plus d'une occasion.»

DiPietro est de loin le meilleur gardien du tournoi jusqu'ici et il est l'une des grandes raisons pour lesquelles les Spitfires ont gagné leurs trois rencontres, accédant directement à la finale.

Le gardien de 17 ans, quatrième espoir nord-américain à sa position en vue du repêchage de juin prochain selon la Centrale de recrutement de la LNH, affiche une moyenne de but alloué de 1,67 et un taux d'efficacité de ,939. À titre de comparaison, Callum Booth, des Sea Dogs de Saint-Jean, est deuxième avec 3,57 et ,882.

Dans chacune des victoires des Spitfires, DiPietro a dû sortir son équipe d'embarras à un moment ou un autre.

«J'aime pouvoir changer le cours d'un match, j'adore la pression», a-t-il dit.

Dans le premier match du tournoi, DiPietro, six pieds, 193 livres, a repoussé le barrage de tirs qui lui ont servi les Sea Dogs en fin de rencontre pour signer un gain de 3-2, le seul match du tournoi décidé par un but.

On n'a pas eu particulièrement besoin de ses services dans la deuxième rencontre, dominée 7-1 par les siens, mais un arrêt désespéré sur la première séquence du match a donné le ton.

DiPietro a ensuite stoppé 33 des 35 tirs - dont 28 dans les deux dernières périodes - d'un gain de 4-2 contre les Otters d'Erie.

La Coupe Memorial est un excellent moment pour un gardien de coller de bonnes performances, mais DiPietro l'a fait tout au long de la saison.

Il a égalé le record d'équipe avec uen moyenne de 2,35 dans la Ligue de l'Ontario, en plus d'établir une nouvelle marque avec six jeux blancs, dont trois d'affilée au cours d'une séquence de 209 minutes, 23 secondes sans accorder de but - un autre record des Spitfires.

«Ce tournoi m'offre une nouvelle occasion de démontrer mes habiletés, a indiqué DiPietro. Mais je ne pense pas au repêchage présentement. Toute mon attention est tournée vers la Coupe Memorial.»




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer