Un March Madness du hockey?

La Ligue canadienne de hockey (LCH) et le... (Photo Dave Chidley, archives PC)

Agrandir

La Ligue canadienne de hockey (LCH) et le télédiffuseur Sportsnet ont le projet de «redynamiser» le format de la Coupe Memorial. Sur la photo, Griffin Reinhart, des Oil Kings d'Edmonton, les derniers gagnants du tournoi.

Photo Dave Chidley, archives PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le plus important et prestigieux tournoi de hockey junior du pays n'a pas été modifié en 30 ans. Mais des changements pourraient venir bouleverser la Coupe Memorial dans les prochaines années, a appris La Presse.

Le Ligue canadienne de hockey (LCH) ainsi que le télédiffuseur Sportsnet ont le projet de «redynamiser» le tournoi qui a lieu chaque printemps. Les partenaires admirent notamment le format du tournoi américain March Madness et cherchent à s'en inspirer en partie.

À l'heure actuelle, la Coupe Memorial oppose quatre équipes, qui se livrent en tout huit matchs sur une période de 10 jours. La LCH et Sportsnet étudient la possibilité d'étendre le tournoi ainsi que la pertinence d'introduire les matchs à élimination directe, qui donnent au March Madness son caractère imprévisible.

«J'aime l'idée dans son concept. On en a discuté avec la LCH, a admis hier en entrevue le président de Sporstnet, Scott Moore. Nous serions favorables à un changement de format, mais il faut tout de même faire attention lorsqu'on fait des choses comme ça de ne pas gâcher ce qui est déjà une belle tradition au Canada.»

Cette vision impliquerait d'avoir plus que quatre équipes en lice, de disputer davantage de matchs éliminatoires afin de mousser l'intérêt et de diffuser plus de matchs afin d'attirer plus de téléspectateurs.

En 2013 par exemple, les parties de la Coupe Memorial ont attiré 244 000 téléspectateurs en moyenne. La chaîne de sport canadienne pense pouvoir faire mieux.

La stratégie peut paraître contre-intuitive lorsqu'on sait que Sportsnet et TVA Sports viennent de signer un contrat de 12 ans et 5,2 milliards avec la Ligue nationale de hockey (LNH). Mais y a-t-il jamais trop de hockey au Canada? Scott Moore rétorque que Rogers-Sportsnet dispose «de six chaînes pour diffuser tout ce hockey».

«Chaque fois que le contenu augmente, c'est excellent pour nous. Ce qui est bien avec le March Madness aux États-Unis, c'est que ça dure trois semaines et que plusieurs rivalités y naissent», explique le président de Sportsnet.

Le commissaire de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) admet que plusieurs scénarios sont sur la table. «Nous sommes ouverts à regarder ces différentes possibilités», dit Gilles Courteau.

«C'est sûr que le format March Madness peut être envisagé. Il faudra voir tout ça avec notre nouveau partenaire de télédiffusion. Il faut qu'on s'assure d'avoir des événements excitants qui vont amener de bonnes cotes d'écoute», note M. Courteau.

La ville-hôtesse, un problème

La réflexion quant au changement de format de la Coupe Memorial ne vise pas qu'à susciter l'intérêt du public. Elle cherche aussi à régler un problème qui affecte de manière passagère le tournoi depuis 30 ans: la faiblesse de l'équipe-hôtesse.

Depuis 1983, l'équipe junior de la ville-hôtesse est automatiquement qualifiée pour le tournoi. Elle rejoint les vainqueurs des ligues de l'Ouest, de l'Ontario et du Québec. Cette règle a tendance à créer une asymétrie alors que l'équipe-hôtesse est moins forte que les trois autres. Le printemps dernier par exemple, les Knights de London ont accueilli le tournoi. En récompense, ils ont subi trois défaites en autant de matchs.

«L'équipe-hôtesse représente toujours un défi dans la Coupe Memorial. Est-ce que l'équipe-hôtesse est vraiment compétitive? Lorsqu'elle ne l'est pas, ça a un effet négatif sur tout le tournoi, déplore Scott Moore. Si un aspect doit être revu, c'est probablement cela. S'il y avait une suggestion que nous ferions à la Ligue, ce serait de rendre le tournoi plus compétitif.»

«Je sais que lorsque la Ligue choisit la ville-hôtesse de la Coupe Memorial chaque année, elle prend en compte la force de l'équipe, ajoute M. Moore. Ç'a certainement été un problème à Saskatoon (en 2013, NDLR), ç'a été pas si mal l'année dernière (à London, NDLR) et nous espérons que ce sera bien à Québec.»

Québec va accueillir la prochaine Coupe Memorial, du 21 au 31 mai. Le format de la Coupe Memorial sera vraisemblablement celui qui perdure depuis 30 ans. Le président de Sportsnet note que les changements envisagés le sont sur une période «de quelques années».

«Je ne pense pas que le format actuel de la Coupe Memorial soit dysfonctionnel. C'est un bon format, note Scott Moore. Mais s'il y a une manière de l'améliorer qui va augmenter les cotes d'écoute et augmenter les revenus de la Ligue, alors nous sommes intéressés d'en parler.»

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer