• Accueil > 
  • Sports > 
  • Golf 
  • > Tiger Woods ne souffre plus et veut revenir à la PGA 

Tiger Woods ne souffre plus et veut revenir à la PGA

Tiger Woods dit avoir fait tout son possible... (PHOTO AFP)

Agrandir

Tiger Woods dit avoir fait tout son possible pour se préparer en vue du Tournoi des Maîtres et qu'il était prêt à jouer.

PHOTO AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Jupiter

Tiger Woods s'est soumis à une chirurgie de type fusion intervertébrale parce qu'il ne pouvait plus endurer ses douleurs au dos, et il parle de revenir sur le circuit de la PGA un jour.

Dans un texte rédigé sur son site web, Woods dit ne jamais s'être senti aussi bien au cours des dernières années qu'en ce moment.

Woods a subi son opération en avril - sa quatrième au dos depuis le printemps de 2014 - et précisé qu'elle lui avait apporté «un soulagement immédiat de ses douleurs névralgiques».

L'opération l'a contraint à faire une croix sur les quatre tournois du Grand Chelem du golf pour une deuxième année consécutive.

Woods dit avoir fait tout son possible pour se préparer en vue du Tournoi des Maîtres et qu'il était prêt à jouer.

Toutefois, précise-t-il, la sensation était semblable à celle vécue lors de l'Omnium des États-Unis de 2008, qu'il a gagné malgré une jambe gauche amochée, parce qu'il ressentait de la douleur après avoir frappé la balle.

«Je me suis dit "Est-ce que je peux endurer cela?". Cette fois, la réponse était «probablement pas'. Ça vous donne une idée des répercussions des douleurs névralgiques», a-t-il aussi écrit.

Woods a subi une deuxième opération au dos en septembre 2014, une troisième en novembre 2014. Il est ensuite demeuré inactif pendant 15 mois avant d'effectuer un retour, en décembre dernier, au tournoi Hero World Challenge, dans les Bahamas. Il a inscrit 24 oiselets mais il s'est classé 15e parmi un contingent de 18 golfeurs.

Par la suite, il a raté le seuil de qualification au tournoi de Torrey Pines à la fin de janvier avant de s'envoler vers Dubai, où il s'est retiré après une ronde initiale de 77. C'est la dernière qu'il a jouée.

«Je ne pouvais plus vivre avec la douleur que je ressentais, a indiqué Woods. Nous avons tenté toutes les alternatives où on pouvait éviter l'opération et rien n'a fonctionné. J'avais de bonnes journées et de mauvaises journées, mais la douleur était généralement là, et je ne pouvais pas faire grand-chose. Même me coucher me faisait souffrir. J'avais des douleurs névralgiques peu importe ce que je faisais, et j'étais au bout du rouleau.»

Par ailleurs, Woods dit avoir été encouragé que des golfeurs comme Davis Love AAA, Retief Goosen, Lee Trevino, Lanny Wadkins et Dudley Hart ont subi des fusions intervertébrales ou des remplacements de disques et ont tous pu reprendre la pratique du golf.

«Mais plus que tout, ç'a amélioré leur vie. C'est ce qui compte le plus... que je puisse de nouveau avoir une vie avec mes enfants.»

Woods ne songe pas encore à une date de retour sur le circuit de la PGA. Il en a encore pour trois mois avant de pouvoir effectuer des rotations des hanches et pour l'instant, il se concentre sur des objectifs à court terme.

«Rien ne presse. Mais je tiens à dire, de façon claire et nette, que je veux de nouveau jouer au golf professionnel.»




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer