Ariya Jutanugarn remporte l'Omnium canadien

Ariya Jutanugarn... (PHOTO Jeff McIntosh, PC)

Agrandir

Ariya Jutanugarn

PHOTO Jeff McIntosh, PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
PRIDDIS, Alberta

Ariya Jutanugarn a rebondi après avoir connu la déception aux Jeux olympiques en remportant l'Omnium canadien de la LPGA, dimanche.

>>> Le classement du tournoi

Une blessure au genou gauche avait forcé la Thaïlandaise de 20 ans à déclarer forfait lors de la troisième ronde du tournoi olympique de Rio, elle qui menait après la première ronde.

Jutanugarn a aussi pensé à ne pas prendre part au tournoi de cette semaine, mais elle est contente de ne pas l'avoir fait.

«Mon genou me faisait tellement mal la semaine dernière, mais quand je suis arrivée ici, la situation s'est beaucoup améliorée, a-t-elle déclaré après avoir mis la main sur un chèque de 337 500$. Je crois que mes coups de départ ont été bons tout au long de la semaine et mes coups de fer se sont améliorés.»

Les cinq victoires de Jutanugarn à sa deuxième saison seulement représentent un sommet sur le circuit. La deuxième joueuse mondiale a aussi remporté l'Omnium britannique féminin, plus tôt cette saison.

Menant par deux coups à l'aube de la ronde finale au Priddis Greens Golf and Country Club, elle a enregistré sept oiselets et seulement un boguey en route vers une ronde de 66. Elle a terminé à quatre coups de la finaliste Sei Young Kim, de la Corée du Sud.

Jutanugarn a reçu une douche de champagne de la part de ses partenaires de jeu, Kim et In Gee Chun, après avoir calé un roulé pour l'oiselet au 18e.

«Je voulais avoir du plaisir et être heureuse sur le parcours, a commenté Jutanugarn. Je suis très contente en ce moment. Peu importe ce qui va arriver, je sens que je peux gérer différentes situations.»

Trois Canadiennes ont terminé parmi les 15 premières joueuses pour la première fois dans l'histoire du tournoi. Alena Sharp, d'Hamilton, a conclu la ronde avec deux oiselets pour prendre le quatrième rang, un sommet en carrière.

La joueuse de 35 a remis une carte de moins-5 pour s'approcher à sept coups de la gagnante.

«Je ne peux pas vraiment décrire à quel point c'était plaisant de bien jouer au Canada parce que je n'avais pas participé à l'Omnium canadien au cours des dernières années», a expliqué Sharp.

Brooke Henderson, de Smiths Falls, en Ontario, et Maude-Aimée Leblanc, de Sherbrooke, ont terminé à égalité au 14e échelon à moins-11.

Henderon, 18 ans, a raté un coup roulé pour l'oiselet au 18e et a quitté le terrain en souriant. Leblanc, qui est âgée de 27 ans, n'était pas aussi heureuse après avoir conclu avec un boguey.

«Je sens que je peux jouer beaucoup mieux que ça, a dit Leblanc. J'ai bien joué, mais j'ai évidemment quelques améliorations à apporter à mon jeu. C'était très important pour moi de bien jouer ici. Mon objectif était le top-10.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer