• Accueil > 
  • Sports > 
  • Golf 
  • > Shane Lowry au premier rang de l'Omnium des États-Unis 

Shane Lowry au premier rang de l'Omnium des États-Unis

Dustin Johnson... (John David Mercer)

Agrandir

Dustin Johnson

John David Mercer

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
OAKMONT

Shane Lowry a gardé son calme lorsqu'il a écopé d'une pénalité d'un coup et il a terminé la journée de samedi avec une avance de deux coups au sommet de l'Omnium des États-Unis.

Ralenti par la pluie lors de la première ronde, le tournoi a presque rattrapé tout le retard et la journée de dimanche s'annonce très chargée.

Lowry doit encore jouer quatre trous de la troisième ronde et il est à moins-5. Le jeu a été suspendu en raison de la noirceur.

Le golfeur de 29 ans, qui tente d'offrir à l'Irlande une 10e victoire en tournoi majeur au cours des 10 dernières années, a signé sa plus importante victoire en carrière sur le circuit de la PGA l'été dernier, lorsqu'il a triomphé à l'Invitation Bridgestone. Il souhaite ajouter une victoire à celles des golfeurs irlandais Padraig Harrington, Rory McIlroy, Graeme McDowell et Darren Clarke.

«Nous savons tous que ce parcours peut faire rebondir ou absorber la balle, a-t-il mentionné. Je possède une avance de deux coups avec 22 trous à jouer. Ne projetons pas trop. Ce sont les meilleurs golfeurs au monde derrière moi. Je dois me rendre sur le terrain et jouer comme je l'ai fait toute la semaine. J'ai hâte à demain, c'est exactement dans cette position que tu souhaites être.»

Plus tôt dans la journée, ça n'a pas été une partie de plaisir pour Lowry. Il s'est installé pour caler un roulé d'une distance de 30 pieds, mais il a poussé un peu trop la balle avec son fer droit. Cette dernière a légèrement changé de trajectoire et Lowry s'est retourné vers un officiel avant de tenir son fer droit derrière son cou, comme s'il voulait le briser.

Après avoir écopé une pénalité, il a réussi un roulé d'une distance de huit pieds pour sauver le boguey.

«C'était très important pour moi de réussir ce deuxième roulé et c'était très important pour le reste de ma journée», a insisté Lowry.

Andrew Landry, qui en est à sa première présence à l'Omnium des États-Unis, se retrouve à deux coups du meneur. Même s'il a glissé au classement en deuxième ronde, Landry n'a pas semblé intimidé par un des plus imposants tests du golf professionnel.

Dustin Johnson a été aux commandes pendant 36 trous et il a amorcé la troisième ronde avec un oiselet. Il a par la suite perdu quelques coups. Notamment au troisième trou, où son approche est revenue directement à ses pieds. Il est à égalité au troisième rang, à moins-2, avec Lee Westwood et Sergio Garcia.

Après une première ronde difficile de 76, Jason Day a joué 69 et 66, samedi, et il est à égalité au huitième rang à plus-1. Le numéro un mondial a commencé la troisième ronde avec quatre oiselets lors des cinq premiers trous.

Le champion en titre, Jordan Spieth, n'a pu faire mieux que la normale (70), s'éloignant à neuf coups de Lowry.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer