• Accueil > 
  • Sports > 
  • Golf 
  • > Dustin Johnson se hisse en tête, Tiger Woods trébuche 

Dustin Johnson se hisse en tête, Tiger Woods trébuche

Dustin Johnson... (Photo Jae Hong, AP)

Agrandir

Dustin Johnson

Photo Jae Hong, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Eddie Pells
Associated Press
Seboygan, Wisconsin

Rory McIlroy s'est retrouvé les pieds dans l'eau. Jordan Spieth n'arrivait pas à trouver la coupe.

> Le tableau des meneurs

On retrouve quand même un visage familier au sommet du tableau des meneurs au dernier tournoi majeur de la saison. Dustin Johnson est en tête après une ronde au Championnat de la PGA, une position qu'il a déjà occupée après cinq rondes cette année en Grand Chelem - mais jamais quand les trophées sont remis.

Johnson a bouclé sa ronde en 66 coups (moins-6) en matinée et il détenait une avance d'un coup sur le Suédois David Lingmerth.

«Nous allons voir ce qui va arriver, a déclaré Johnson. C'est seulement la première ronde. Nous avons encore beaucoup de golf à jouer.»

McIlroy et Spieth, les deux meilleurs joueurs au monde, jouaient au sein du même groupe en après-midi.

McIlroy a bien fait sur les normales-5, incluant au cinquième trou quand il a sorti sa balle de l'eau à son troisième coup. Il a transformé ce qui semblait être destiné à être un double boguey en normale quand il a remonté le bord de ses pantalons - mais pas la jambe gauche, celle qui est meurtrie - et il a envoyé sa balle à sept pieds de la coupe, d'où il a pu sauver la normale.

«La seule chose à laquelle je pensais, c'était de ne pas me mouiller les pieds, a-t-il commenté. Parce que si l'eau entrait dans mon soulier, ç'aurait été inconfortable pour le reste de la journée. Ça s'est bien passé. J'ai été chanceux de m'en sortir avec la normale sur ce trou-là.»

Un boguey au dernier trou a forcé McIlroy à se contenter d'un score de 71, ce qui n'est pas mal pour un gars qui en était à sa première ronde compétitive en 53 jours.

Spieth a enchaîné les occasions d'oiselets sur le premier neuf, mais les a toutes gaspillées. Il a finalement commis un boguey au 11e, une normale-5, quand il a eu besoin de trois roulés pour trouver la coupe à partir de 15 pieds.

Il s'est toutefois racheté en calant une approche coupée au trou suivant pour un premier oiselet. Il en a ajouté un autre au 16e trou et a remis une carte de 71.

Johnson connaît bien le parcours de Whistling Straits, où il a connu l'un des pires moments de sa carrière il y a quelques années. Il menait à l'approche du 72e et dernier trou en 2010, mais avait déposé par erreur la tête de son bâton dans une fosse de sable - entraînant une pénalité de deux coups. Cette pénalité l'avait du même coup privé d'une participation à la prolongation.

Son score en première ronde est le résultat de cinq oiselets, un aigle, un boguey et, surtout, d'aucune controverse.

De son côté, Tiger Woods a repris là où il avait laissé. L'Américain est à neuf coups de la tête, après avoir joué 75. Il pourrait rater le seuil de qualification pour les rondes du week-end dans un troisième tournoi majeur de suite pour la première fois de sa carrière.

Le Canadien David Hearn, qui a failli remporter l'Omnium canadien RBC il y a quelques semaines, a lui aussi connu sa part d'ennuis et signé une carte de 76.  L'autre représentant de l'unifolié, Nick Taylor, a inscrit un score de 71.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer