Match Panda: défaite crève-coeur des Gee Gees

Les Ravens de l'Université Carleton d'Ottawa ont remporté... (Photo: Martin Roy, Le Droit)

Agrandir

Les Ravens de l'Université Carleton d'Ottawa ont remporté la victoire contre les Gee Gees de l'Université d'Ottawa.

Photo: Martin Roy, Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les Gee Gees d'Ottawa tenaient à gagner ce match Panda en mémoire d'un coéquipier décédé subitement, six jours auparavant. Mais ils auront plutôt encaissé un autre dur.

L'équipe de football universitaire a perdu 33-30 en deuxième prolongation contre leurs ennemis jurés, les Ravens de Carleton, devant 24 420 spectateurs à la Place TD. Il s'agit d'un nouveau record d'assistance pour ce rendez-vous annuel d'automne dans la capitale nationale.

Ces amateurs auront eu droit à une journée fertile en émotions qui s'est conclue par le touché victorieux inscrit par le quart-arrière gatinois Mike Arruda. La recrue a porté le ballon sur six verges pour permettre aux Ravens de conserver Pedro le Panda, le trophée remis au club gagnant.

Carleton a remporté les quatre dernières éditions. À trois occasions, ils ont triomphé sur le dernier jeu du match. En 2015, la joute s'était aussi décidée en prolongation.

«Incroyable. Tout simplement incroyable... Je vais me souvenir de ce match pour le reste de ma vie», a avoué Arruda, qui affrontait son ancienne formation. Il était membre des Gee Gees pendant quelques semaines en 2016 avant de passer chez les Ravens.

«L'atmosphère était incroyable dans le stade», a soutenu Arruda.

Si ses coéquipiers et lui fêtaient, c'était tout le contraire chez les Gee Gees, qui avaient réussi à forcer la tenue de la prolongation avec un placement de 45 verges de Lewis Ward dans les dernières secondes en temps régulier.

Ces derniers ont rendu hommage durant tout le match à Loic Kayembe, cet ailier défensif mort dans son sommeil dimanche dernier. Ils portaient un bandeau à un biceps avec son numéro 49 inscrit dessus en plus d'avoir apporté sur le terrain l'uniforme du joueur québécois avant le botté d'envoi.

Un des amis du défunt, Ricardo Lubin, a brillé en défensive, récupérant un ballon échappé tôt dans la partie dans la zone des buts des siens. Son coéquipier Thomas Carrier a réussi une interception plus tard en première demie. Il a célébré en levant son uniforme, dévoilant un t-shirt hommage sur lequel était imprimée une photo de Kayembe.

«C'est une défaite crève-coeur», a avoué le receveur Kalem Beaver, qui a inscrit deux des touchés des Gee Gees dans la cause perdante.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer