L'état des forces dans la LCF

Le quart-arrière Bo Levi Mitchell, des Stampeders de... (Photo Nathan Denette, archives PC)

Agrandir

Le quart-arrière Bo Levi Mitchell, des Stampeders de Calgary, connaît un début de carrière fulgurant avec une fiche de 12-1 à ses 13 premiers départs.

Photo Nathan Denette, archives PC

Matthieu Proulx

collaboration spéciale

La Presse

Le portrait se précise quelque peu dans la Ligue canadienne de football en 2014. Mais il reste encore beaucoup de football à jouer, et la deuxième portion du calendrier sera déterminante pour plusieurs formations. Après 11 semaines d'activités, voici mon état des forces dans la LCF.

1- Stampeders de Calgary (9-1)

Dans une classe à part, les Stampeders n'ont eu aucun mauvais passage en 2014. Le jeune quart Bo Levi Mitchell connaît le meilleur début de carrière de l'histoire de la LCF pour un quart-arrière partant, avec une fiche de 12-1 à ses 13 premiers départs. Il faut toutefois souligner qu'il est appuyé par la meilleure défense de la ligue et par le meilleur porteur de ballon, Jon Cornish.

2- Roughriders de la Saskatchewan (8-2)

Sur une séquence de sept victoires consécutives, l'équipe des Prairies a finalement trouvé son rythme. Seule ombre au tableau ­­ - et non la moindre: le quart partant Darian Durant s'est blessé et sera absent pour le reste de la saison. Les Riders seront-ils en mesure de s'en remettre avec le substitut Tino Sunseri? Je crois que oui! La marque de cette équipe demeure le jeu au sol. Il faudra donc poursuivre dans cette voie, plus que jamais.

3- Eskimos d'Edmonton (7-3)

Grâce à une nouvelle attitude et à une défense robuste, les Eskimos ont subi la plus grande transformation de la ligue entre 2013 et 2014. Leurs trois seules défaites sont survenues aux mains des Stampeders; deux de ces défaites étaient avec le quart substitut Matt Nichols, de loin inférieur au partant Mike Reilly. Trouver des façons de produire dans la zone payante doit être la priorité des Eskimos.

4- Lions de la Colombie-Britannique (6-4)

Il est difficile de prévoir de semaine en semaine quelle équipe se présentera sur le terrain pour les Lions. La défense et les unités spéciales ont connu de très bons moments, mais la maigre récolte de sept points inscrits en attaque contre Ottawa nous rend perplexe. La saison du quart Travis Lulay semble terminée en raison d'une autre blessure à une épaule. Le substitut par excellence, Kevin Glenn, aura donc la tâche de donner du rythme à l'attaque.

5- Blue Bombers de Winnipeg (6-5)

Les Bombers ont bien commencé la saison 2014, mais ils connaissent un dur retour à la réalité alors qu'ils ont subi quatre défaites consécutives. L'attaque est clairement entre de bonnes mains avec Drew Willy comme quart, mais il faut absolument mieux le protéger (40 sacs alloués) et mieux protéger le ballon (29 revirements).

6- Alouettes de Montréal (3-7)

Les Alouettes sont sur une séquence de deux victoires. Oui, vous avez bien lu: deux victoires consécutives =! Ils ont démontré une force de caractère indéniable lors du dernier match en revenant de l'arrière de belle façon contre les Tiger-Cats. Jonathan Crompton est solide au poste de quart et redonne de l'espoir aux partisans - et surtout à son équipe. Avec Bear Woods au centre de la défense, cette dernière dispute son meilleur football de l'année, et James Rodgers est peut-être la solution sur les retours. Bref, les Alouettes semblent prendre leur envol, et leur sort dans l'Est demeure entièrement entre leurs mains, puisqu'il reste cinq matchs contre leurs adversaires de section. Les deux prochains matchs seront toutefois un peu plus corsés, puisqu'ils seront contre les numéros deux et trois de mon présent palmarès.

7- Tiger-Cats de Hamilton (2-7)

Certaines équipes trouvent le moyen de gagner, Hamilton trouve des façons de perdre. La plus jeune équipe du circuit devra être plus disciplinée et faire de meilleurs ajustements à la demie si elle désire se classer pour les éliminatoires.

8- Argonauts de Toronto (3-7)

Les blessures ont fait très mal aux Argonauts. La perte de Chad Owens, Andre Durie et Anthony Coombs a assurément empêché l'attaque de connaître son essor. Incapables de protéger le ballon (29 revirements accordés), ils ont laissé leurs adversaires bénéficier de positions beaucoup trop avantageuses sur le terrain pour une défense inexpérimentée et plutôt faible.

9- Rouge et Noir d'Ottawa (1-9)

Dans le coup à chaque semaine, le Rouge et Noir n'a pas été en mesure de sortir gagnant bien souvent. Il s'agit d'une équipe d'expansion dont le manque de synchronisme et de chimie est évident. La perte du porteur Chevon Walker n'aidera pas la cause de l'équipe en 2014, mais avec beaucoup de jeunes joueurs talentueux, l'avenir est prometteur pour Ottawa.




Rondelle Libre >

123302:liste;4317250:box; 300_billet-brunet.tpl:file;
la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer