Tom Brady lance quatre passes de touché dans la victoire

Rob Gronkowski était fâché de ne pas avoir eu la chance de goûter les petits... (PHOTO REUTERS)

Agrandir

PHOTO REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Kyle Hightower
Associated Press
Foxborough

Rob Gronkowski était fâché de ne pas avoir eu la chance de goûter les petits gâteaux secs qu'a faits Tom Brady à l'occasion de l'Action de grâce américaine.

Ils ont arrangé ça dimanche.

Brady a lancé quatre passes de touché, dont deux à Gronkowski, et les Patriots de la Nouvelle-Angleterre ont surmonté les blessures et plusieurs erreurs pour battre les Dolphins de Miami 35-17, dimanche.

«Tout ce que (Gronkowski) veut, j'essaie de lui donner, a déclaré Brady. Alors tout ce qui peut le rendre heureux.»

Les Patriots (9-2) ont signé une septième victoire consécutive et une troisième de suite contre les Dolphins (4-7). Ces derniers ont perdu leurs cinq dernières parties, ce qui représente leur plus longue séquence d'insuccès depuis 2011.

Il s'agissait du 28e match en carrière de quatre passes de touché ou plus de Brady, ce qui lui vaut le troisième échelon de l'histoire. Ses 26 passes de touché représentent le plus haut total en une saison de la part d'un joueur de 40 ans et plus.

Rex Burkhead a aussi inscrit deux touchés et Dion Lewis a effectué 15 courses pour des gains de 112 verges pour les Patriots. Il s'agissait du premier match de plus de 100 verges au sol de la carrière de Lewis.

«Nous savons que nos plus gros matchs de la saison s'en viennent, a avoué Brady. Toutes les bonnes équipes vont commencer à bien jouer. Nous devons être l'une de ces équipes.»

Les Dolphins se sont approchés à 28-17 au quatrième quart, mais ils n'ont pas fait avancer les chaînes lors d'un quatrième essai avec 8:48 à jouer. Dès leur série à l'attaque, les Patriots ont ajouté un touché à leur avance quand Brady a rejoint Brandin Cooks sur cinq verges.

Les Dolphins étaient privés des services du quart Jay Cutler, qui s'est entraîné vendredi, mais qui faisait toujours partie du protocole pour les commotions cérébrales de la NFL.

Matt Moore a éprouvé des difficultés à trouver son rythme au cours de son deuxième départ de la saison. Il a complété 23 de ses 34 passes pour des gains de 215 verges. Il a lancé une passe de touché, mais il a également été victime de deux interceptions.

Malgré la séquence de défaites, Moore a souligné que l'équipe demeurait soudée.

«Le pouls de l'équipe en général est passable. Ce n'est pas la fin du monde, a admis Moore. Mais ça ne va pas comme on veut, c'est certain.»

Les Dolphins ont aussi perdu quelques joueurs clés en raison d'une blessure.

Le porteur de ballon Damien Williams a dû quitter l'affrontement en voiturette, au troisième quart. Le spécialiste des retours Senorise Perry a quant à lui été placé sous le protocole pour les commotions cérébrales à la suite d'une collision casque à casque avec Trevor Reilly, des Patriots.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer