«Semaine de la LCF»: miser sur l'accessibilité

La première édition de la «semaine de la LCF» a... (PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE)

Agrandir

La première édition de la «semaine de la LCF» a enchanté Jacques Chapdelaine, entraîneur des Alouettes. «C'est une très bonne expérience pour nous et nos joueurs qui sont présents. Tout est très bien organisé et ça amène les choses à un autre niveau», a-t-il commenté.

PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La toute première «semaine de la LCF» se déroule actuellement à Regina, en Saskatchewan. En marge de cet évènement, Jacques Chapdelaine, Rick Campbell, Kent Austin et Jim Popp ont conjointement participé à une conférence de presse, hier.

Chapdelaine (Alouettes), Campbell (Rouge et Noir) et Austin (Tiger-Cats) sont les entraîneurs-chefs de leur équipe respective, alors que Popp représentait l'autre équipe de la division Est, les Argonauts de Toronto. Marc Trestman ne s'est pas rendu en Saskatchewan afin de pouvoir poursuivre sa préparation en vue de la prochaine saison.

«C'est une très bonne expérience pour nous et nos joueurs qui sont présents. Tout est très bien organisé et ça amène les choses à un autre niveau», a commenté Chapdelaine au sujet de la toute première édition de cette «semaine de la LCF».

«On rencontre beaucoup de gens, tout en pouvant avancer notre préparation. Je crois que c'est une première expérience concluante et c'est plaisant de voir la LCF continuer de grandir», a déclaré Rick Campbell, entraîneur du Rouge et Noir.

Parmi les principaux moments forts de la semaine, il y a eu la divulgation des anciens joueurs qui seront intronisés au Temple de la renommée du football canadien cette année, mercredi soir, et le camp d'évaluation national des meilleurs espoirs, qui se déroulera durant le week-end.

«Une ligue de cols bleus»

Plus de 50 joueurs-étoiles de la ligue ont également participé à l'évènement en donnant des entrevues et en rencontrant des partisans. C'est précisément l'un des éléments centraux de la stratégie du circuit canadien.

«La LCF est une ligue de cols bleus. On peut rencontrer les joueurs et les entraîneurs et leur parler. Elle me fait d'ailleurs penser au NASCAR, qui est très populaire dans mon coin de pays [Caroline du Nord]. Les gens ont toujours pu parler avec les coureurs automobiles près de la piste de course et les choses n'ont jamais changé, même si le NASCAR est devenu très populaire», a noté Popp, un avis que partage Austin.

«Les gens ont effectivement un lien émotif avec notre ligue, comme ceux du sud des États-Unis en ont un avec le NASCAR. Je suis originaire du Tennessee, où bien des gens ont un collant à l'arrière de leur voiture sur lequel est inscrit le numéro de leur coureur préféré», a ajouté le pilote des Tiger-Cats qui, comme ses confrères, est très impressionné par la qualité de l'organisation.

«C'est une très belle promotion pour la ligue, qui lui permet de se remettre à l'avant-plan durant cette longue saison morte. Tous les aspects de l'évènement ont été bien réfléchis et organisés, et le mérite revient à la ligue.»

Campbell a de son côté insisté sur l'importance que la LCF reste près des gens. Selon lui, la proximité entre la ligue et son public est l'un des éléments qui la distinguent.

«Nos joueurs ne sont pas des multimillionnaires cachés dans une grosse maison je ne sais trop où. Ils sont accessibles, comme on peut le constater cette semaine. Et ça doit se poursuivre ainsi», a-t-il dit.

«La LCF a traversé des périodes difficiles par le passé, mais elle jouit d'une bonne stabilité actuellement. J'ai des amis qui sont des entraîneurs aux États-Unis et ils savent que le jeu de la Ligue canadienne est d'un très bon calibre», a ajouté l'entraîneur-chef d'Ottawa.

Assurance qualité

Austin et Chapdelaine croient également qu'il est primordial d'offrir un bon spectacle aux partisans du football à trois essais. Même si ceux-ci ont accès aux joueurs qu'ils voient à l'oeuvre, il va sans dire que la qualité du jeu est essentielle pour la santé à long terme du circuit.

«La qualité du jeu doit constamment pointer vers le haut afin de convaincre les gens de dépenser l'argent qu'ils consacrent à leur divertissement dans notre produit», a dit Austin.

«Je crois qu'il est impératif de nous assurer de captiver l'intérêt des partisans. Et je crois que c'est à quoi sert la présente semaine. La ligue fait un bon travail et les neuf équipes doivent faire de même. On doit être bien impliqués dans nos communautés, et on doit offrir une bonne expérience aux gens qui assistent à nos matchs», a résumé Chapdelaine.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer