Ezekiel Elliott mène les Cowboys à la victoire

Ezekiel Elliott (21) a inscrit un touché pour... (Photo Ron Jenkins, AP)

Agrandir

Ezekiel Elliott (21) a inscrit un touché pour les Cowboys sur une course de deux verges au deuxième quart.

Photo Ron Jenkins, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Schuyler Dixon
Associated Press
Arlington, Texas

Ezekiel Elliott a amassé 152 verges au sol et les Cowboys de Dallas se sont approchés de l'avantage du terrain en séries en défaisant les Buccaneers de Tampa Bay 26-20, dimanche soir.

Les Cowboys (12-2) ont rebondi après avoir vu leur record d'équipe de 11 victoires consécutives prendre fin contre les Giants de New York, la semaine dernière.

> Le sommaire du match

Les Cowboys semblaient se diriger vers une soirée facile, mais le quart des Buccaneers (9-5), Jameis Winston, a transformé un retard de 14 points en une avance de trois points au troisième quart.

«Nous avons effectué du bon travail pour faire avancer les chaînes, a analysé l'entraîneur-chef des Cowboys, Jason Garrett. Ezekiel a été excellent, mais Dak (Prescott) aussi. Il voyait bien les ouvertures et il a bien passé le ballon. Nos joueurs ont bien fait devant l'adversité pour nous aider à gagner ce soir.»

Effectuant son baptême du feu à une heure de grande écoute, le dimanche soir, Winston a obtenu 247 verges par la voie des airs et il a lancé deux passes de touché. Ce dernier a cependant été victime de quatre revirements, dont une interception ayant permis à Dan Bailey de réussir un placement de 38 verges pour redonner l'avance aux Cowboys.

Les Buccaneers ont vu leur séquence de cinq victoires prendre fin et ils ont glissé à un match des Falcons d'Atlanta et du sommet de la section Sud de la Nationale.

Les Cowboys ont pour leur part conservé leur avance de deux parties devant les Giants de New York, au sommet de la section Est de la Nationale. Une victoire suffirait aux Cowboys pour s'assurer de l'avantage du terrain pendant toute la durée des séries.

Elliott, le meneur de la NFL au chapitre des verges au sol, a effectué une course de 42 verges au quatrième quart et il a mis la table pour le quatrième placement de la rencontre de Bailey.

«J'adore courir derrière notre ligne à l'attaque. Ce sont de bons joueurs et ils travaillent fort pour me faciliter la tâche, a mentionné Elliott. Les équipes savent que nous allons courir avec le ballon, mais nos joueurs sur la ligne offensive font toujours le boulot.»

La recrue Dak Prescott a lui aussi rebondi après avoir connu son pire match dans la NFL. Il a complété 32 de ses 36 passes pour des gains de 279 verges par la voie des airs.

«J'ai beaucoup de bons coéquipiers et de bons entraîneurs qui croient en mes capacités. Je veux garder ma concentration et continuer à croire en moi, a insisté Prescott. Les joueurs se démarquaient bien contre cette bonne défensive et c'est plus facile pour moi de remettre le ballon.»

Elliott et Prescott ont tour à tour réussi des courses de deux verges pour le majeur et les Cowboys se sont donné une avance de 17-3 au deuxième quart.

À la suite d'un placement de 34 verges de Roberto Aguayo, les Buccaneers ont pris les devants 20-17 sur deux passes de touché de Winston. Il a rejoint Adam Humphries sur une distance de 42 verges et Cameron Brate sur 10 verges.

Les visiteurs n'ont toutefois pas été en mesure de conclure leurs séries à l'attaque au quatrième quart avec des points, permettant à Bailey de se servir de son pied droit pour procurer une victoire aux Cowboys.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer