Tom Brady est bel et bien humain

Le quart des Patriots Tom Brady s'est fait plaquer... (Photo Steven Senne, AP)

Agrandir

Le quart des Patriots Tom Brady s'est fait plaquer à répétition par le front défensif des Eagles, dimanche.

Photo Steven Senne, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

N'importe quel quart-arrière qui perd ses deux meilleurs receveurs en arrachera, et Tom Brady ne fait pas exception à cette règle.

Les Eagles ont eu chaud dans les dernières minutes de leur match à Foxboro, dimanche, très chaud même. Ils sont toutefois parvenus à causer la plus grosse surprise de la saison en battant les Patriots, 35-28, à Foxboro. Ils ont inscrit 35 points consécutifs après avoir tiré de l'arrière 14-0. Les Patriots ont marqué deux touchés tardifs qui ont alimenté le suspense, mais ce fut trop peu, trop tard.

> Le sommaire du match Eagles-Patriots

Sans Rob Gronkowski et Julian Edelman, Brady n'a complété que 29 de ses 56  tentatives de passe pour 312 verges, 3 touchés et 2 interceptions. Une bonne partie de son total de verges a été obtenu en fin de match alors que les Eagles voulaient d'abord et avant tout s'assurer de ne pas accorder un long jeu. La première interception de Brady a été ramenée sur une distance de 100 verges par Malcolm Jenkins, qui a ainsi inscrit le troisième majeur des siens.

L'attaque des Patriots a été au neutre pour une bonne partie du match, mais les unités spéciales ont été pires qu'elle. Les Eagles ont marqué leur deuxième touché lorsqu'ils ont bloqué un botté de dégagement de Ryan Allen à la fin de la deuxième demie, et Darren Sproles a réussi leur quatrième sur un retour de botté.

Comme le groupe de receveurs, la ligne offensive des Patriots est décimée par les blessures et ça paraît de plus en plus. Brady s'est fait malmener par le front défensif des Eagles, qui l'a plaqué à répétition, dont à quatre reprises derrière la ligne de mêlée.

De retour au jeu après une absence de quelques semaines, Sam Bradford a probablement disputé son meilleur match dans l'uniforme des Eagles, même s'il n'a récolté que 120 verges. Il n'a pas commis d'erreur et a réussi ses passes dans les moments cruciaux, deux choses qu'il fait rarement.

C'était la première fois en plus de trois ans que les Patriots perdaient deux matchs de suite. Puisque les Broncos et les Bengals ont remporté leur dixième victoire de la saison, dimanche, Bill Belichick et sa bande sont maintenant troisièmes dans l'Américaine. Les trois équipes ont des fiches de 10-2.

La rencontre de dimanche soir prochain entre les Patriots et les Texans à Houston s'annonce soudainement des plus intéressantes. Les Patriots se battent pour l'avantage du terrain tandis que les Texans, eux, doivent gagner afin de rester dans le coup pour une place en séries. Il sera par ailleurs très intéressant de voir de quelle façon les Patriots tenteront de bloquer J.J. Watt...

Cam Newton a lancé cinq passes de touché... (Photo Derick E. Hingle, USA Today) - image 2.0

Agrandir

Cam Newton a lancé cinq passes de touché dans la victoire des Panthers.

Photo Derick E. Hingle, USA Today

Une 12e pour les Panthers

C'est tout un duel offensif que se sont livré les Panthers et les Saints en Louisiane. Grâce aux cinq passes de touché de Cam Newton, les Panthers sont demeurés invaincus avec une victoire de 41-38, mais ce ne fut pas facile, loin de là.

Le sommaire du match Panthers-Saints

Lorsque les Saints formaient une puissance du circuit, les Panthers leur donnaient toujours des ennuis. Maintenant que ce sont les Panthers qui font partie de la crème, les Saints leur font la vie dure à leur tour.

Les Saints ont presque gagné en Caroline plus tôt cette saison et ils menaient, 38-34, dans les dernières minutes du match de dimanche, eux qui avaient pris les devants 14-0. Mais avec ou sans le coordonnateur Rob Ryan, la défense des Saints est une vraie passoire, et Newton et Ted Ginn en ont profité pour inscrire le touché victorieux.

La défense des Panthers a connu une rare mauvaise journée. Ce qui est encourageant pour l'équipe de Ron Rivera, c'est que l'attaque a trouvé le moyen de signer la victoire. Avec une autre superbe performance, Newton doit maintenant être considéré comme le meneur dans la course au titre du joueur par excellence.

Russell Wilson et les Seahawks ont remporté 7... (Photo Bruce Kluckhohn, USA Today) - image 3.0

Agrandir

Russell Wilson et les Seahawks ont remporté 7 de leurs 10 derniers matchs.

Photo Bruce Kluckhohn, USA Today

Qui veut affronter les Seahawks?

C'est maintenant officiel, les Vikings ne sont pas prêts à rivaliser avec les poids lourds de la conférence Nationale. Deux semaines après leur décevante performance contre les Packers, les hommes en mauve ont subi une autre râclée devant leurs partisans, cette fois aux mains des Seahawks, qui les ont torpillés, 38-7.

Le sommaire du match Seahawks-Vikings

Alors que le jeune Teddy Bridgewater connaissait un après-midi particulièrement dur (118 maigres verges et 4 sacs), Russell Wilson brillait pour un deuxième dimanche consécutif. Le quart des Seahawks a réussi 21 de ses 27 passes pour 274 verges, a lancé 3 passes de touché et a inscrit son premier de la saison au sol.

Les Seahawks ont maintenant remporté 7 de leurs 10 derniers matchs et semblent en voie d'obtenir leur laissez-passer pour les éliminatoires, ce qui ne fait certainement pas le bonheur des autres gros clubs de la Nationale.

Petite question en ce lundi matin: y a-t-il une équipe qui obtient actuellement un meilleur rendement de son groupe de recrues que les Seahawks? Thomas Rawls a joué un autre bon match et est en train de faire oublier Marshawn Lynch, Tyler Lockett est peut-être déjà le «retourneur» le plus dangereux de la NFL et sa contribution en attaque augmente de match en match et l'ailier défensif Frank Clark a réussi deux autres sacs, hier.

Les Seahawks ont clairement pris leur envol et, surtout, jouent comme une équipe qui n'a plus rien à perdre, ce qui est très dangereux, comme on le sait tous. Aucun club ne souhaite retrouver l'équipe de Pette Carroll sur son chemin en janvier, ça, c'est sûr.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

  • Les Steelers écrasent les Colts

    Football

    Les Steelers écrasent les Colts

    Ben Roethlisberger a amassé 364 verges de gains et a lancé quatre passes de touché pour mener les Steelers de Pittsburgh à une victoire écrasante de... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer