Le Rouge et Noir veut revenir encore plus fort l'an prochain

«Oui, tout le monde est un peu déçu,... (PHOTO REUTERS)

Agrandir

«Oui, tout le monde est un peu déçu, mais nous allons nous en remettre. Il faut revenir affamé et prêts à tout donner, a dit l'entraîneur Rick Campbell.

PHOTO REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Lisa Wallace
La Presse Canadienne
Ottawa

La défaite dans le match de la coupe Grey avait encore un goût amer chez le Rouge et Noir d'Ottawa, mardi.

Cela dit, on veut aussi que le dénouement soit une motivation de plus pour l'an prochain.

«Oui, tout le monde est un peu déçu, mais nous allons nous en remettre. Il faut revenir affamé et prêts à tout donner, a dit l'entraîneur Rick Campbell, alors que ses protégés ramassaient leurs items personnels. Nous mettons la barre haute, ce qui est une bonne chose. Il faut garder cette soif de victoire en 2016.»

Après une campagne inaugurale de 2-16, le Rouge et Noir a épaté avec une saison de 12-6 et une victoire en finale de l'Est avant de s'incliner en match ultime, 26-20 devant Edmonton. Ottawa menait en début de quatrième quart, ce qui a rendu la défaite des plus douloureuses.

«Celle-là va faire mal pendant longtemps, a dit le quart Henry Burris. Nous avons fait tellement de chemin pour se rendre au grand match, et c'est une de ces choses où rien ne garantit que vous aurez une autre chance.»

Le vétéran de 40 ans a encore une saison à son contrat, bien qu'il aimerait disputer au moins deux saisons de plus.

«Avec la fin de saison qu'il a connue, il n'a pas l'air d'un gars qui a ralenti, a dit Campbell. On ne dirait pas qu'il a 40 ans. Il a été l'une des grandes raisons de notre succès.»

Le directeur général Marcel Desjardins aura des décisions à prendre concernant les joueurs qui peuvent accéder à l'autonomie.

Le groupe inclut l'ailier espacé Chris Williams, troisième de la ligue avec 1214 verges de réceptions. Du côté défensif, il y a Jovon Johnson, Keith Shologan, Justin Capicciotti, Zack Evans et Damaso Munoz.

Williams aimerait explorer de possibles avenues vers la NFL mais il a dit que si rien ne débouche, il aimerait continuer son chemin avec le Rouge et Noir.

Johnson est devenu l'un des favoris de la foule. Il joue pour Ottawa depuis le début, et il veut faire partie du groupe qui donnera un nouveau championnat à la capitale fédérale.

Johnson a obtenu cinq interceptions, finissant à égalité au deuxième rang de la LCF à ce chapitre.

«J'espère qu'ils croient assez en moi pour me ramener avec eux, a dit Johnson, qui est âgé de 32 ans. Je sais qu'il y a toujours un aspect affaires. J'en suis à un point de ma carrière où je veux seulement être heureux. La somme d'argent a peu d'importance. Si je suis heureux et je sens qu'on me paye à ma juste valeur, ça fait mon bonheur.»

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

  • Les Eskimos célèbrent leur coupe Grey

    Football

    Les Eskimos célèbrent leur coupe Grey

    Les Eskimos ont défilé dans le centre-ville d'Edmonton mardi afin de célébrer leur triomphe en finale de la Coupe Grey avec des centaines de... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer