Les Eskimos célèbrent leur coupe Grey

Les Eskimos ont défait le Rouge et Noir... (Photo La Presse Canadienne)

Agrandir

Les Eskimos ont défait le Rouge et Noir d'Ottawa 26-20 en grande finale, dimanche à Winnipeg. Il s'agissait du premier triomphe de l'équipe depuis 2005 et il est survenu seulement deux ans après une campagne de 4-14.

Photo La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Dean Bennett
La Presse Canadienne
Edmonton

Les Eskimos ont défilé dans le centre-ville d'Edmonton mardi afin de célébrer leur triomphe en finale de la Coupe Grey avec des centaines de partisans heureux.

«Je vous avais dit que nous allions ramener le trophée», a déclaré le quart Mike Reilly aux côtés de la coupe Grey et en s'adressant aux partisans habillés en vert et or.

Il a ensuite pointé vers coéquipiers et a dit: «Ce ne sont peut-être pas les plus beaux gars, mais j'ai les meilleurs coéquipiers au monde».

Les partisans ont profité du soleil en début d'après-midi, alors que le mercure oscillait autour du point de congélation, pour fêter le 14e championnat de la LCF de leurs favoris.

Certains agitaient d'énormes drapeaux des Eskimos. Les mascottes de l'équipe ont salué les enfants et pris des photos. Les meneuses de claque ont effectué quelques pirouettes dans les airs et les joueurs ont signé des autographes et lancé des petits ballons dans la foule.

Les Eskimos ont défait le Rouge et Noir d'Ottawa 26-20 en grande finale, dimanche à Winnipeg. Il s'agissait du premier triomphe de l'équipe depuis 2005 et il est survenu seulement deux ans après une campagne de 4-14.

Reilly a dit à la foule qu'il se souvenait de cette période plus difficile.

«J'ai dit à Odell (Willis, un joueur de ligne défensive) il y a quelques années quand nous avions gagné seulement quatre matchs: »Souviens-toi de ceci, parce qu'il va y avoir un jour où ça va en avoir valu la peine», a dit Reilly.

L'entraîneur-chef Chris Jones a qualifié la performance de son équipe de «magique».

«Tous ces joueurs, ils ont fait beaucoup de sacrifices pour cette ville, pour pouvoir pratiquer ce sport», a-t-il ajouté.

Il a pointé vers les joueurs et a dit: «Vous êtes la raison, les gars. Vous êtes la raison pourquoi cette ville a un autre championnat».

Le directeur général Ed Hervey a qualifié les partisans d'animaux spirituels de l'équipe.

«Nous apprécions votre loyauté pour cette équipe, votre passion», a dit Hervey.

«Je veux vous dire ceci: nous vous aimons. Je vous aime tous et chacun», a-t-il ajouté.

Et la foule a répondu en faisant sonner des trompettes et en criant: «Nous sommes de retour!»

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer