• Accueil > 
  • Sports > 
  • Football 
  • > Frank Gifford était atteint d'encéphalopathie traumatique chronique 

Frank Gifford était atteint d'encéphalopathie traumatique chronique

Un violent plaqué d'un robuste secondeur des Eagles... (ARCHIVES AP)

Agrandir

Un violent plaqué d'un robuste secondeur des Eagles de Philadelphie, en novembre 1960, a terrassé Frank Gifford et probablement abrégé sa carrière.

ARCHIVES AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
New York

Frank Gifford, une ancienne gloire des Giants de New York dans la Ligue nationale de football à la fin des années 50, était atteint d'encéphalopathie traumatique chronique (ETC), une maladie dégénérative du cerveau, selon des tests effectués après son décès.

C'est ce qu'a annoncé la famille de Gifford dans un communiqué publié par l'entremise de NBC News.

La veuve de l'ancien footballeur, Kathie Lee Gifford, est l'une des animatrices de l'émission d'affaires publiques Today, au réseau NBC.

Dans le communiqué, la famille affirme que Gifford a combattu des symptômes associés à l'ETC, sans en dire davantage.

Gifford est décédé de causes naturelles à son domicile du Connecticut, au mois d'août, à l'âge de 84 ans.

Le communiqué ajoute que la famille a «pris la difficile décision de faire examiner son cerveau, dans l'espoir de contribuer au progrès de la recherche médicale au sujet du lien qui pourrait exister entre la pratique du football et les blessures traumatiques au cerveau».

«Nos doutes selon lesquels il souffrait des conséquences débilitantes de traumatismes au cerveau ont été confirmés», ont ajouté les Gifford.

Des traces de l'ETC, une maladie qui peut être diagnostiquée seulement après un décès, ont été retrouvées dans les cerveaux de dizaines d'anciens joueurs. Reliée à des traumatismes répétitifs au cerveau, la maladie est associée à des symptômes comme la perte de mémoire, un jugement confus, la dépression et, éventuellement, une démence progressive.

«En dévoilant sa condition, nous sommes réconfortés de savoir que nous pourrions contribuer de façon positive à une conversation qui doit avoir lieu; qu'il pourrait être une source d'inspiration pour d'autres personnes atteintes de cette maladie dont on doit parler en ce moment; et que nous pourrions être une toute petite partie de la solution à un problème urgent qui touche tous ceux mêlés au football, peu importe le niveau», mentionne aussi le communiqué.

Frank Gifford en 2010.... (ARCHIVES AP) - image 2.0

Agrandir

Frank Gifford en 2010.

ARCHIVES AP

Ancien demi offensif, demi défensif, ailier espacé et membre des unités spéciales, Gifford a remporté le titre de joueur le plus utile à son équipe en 1956, année lors de laquelle les Giants ont remporté le championnat de la NFL.

Un violent plaqué de Chuck Bednarik, un robuste secondeur des Eagles de Philadelphie en novembre 1960, a terrassé Gifford et probablement abrégé sa carrière. Une célèbre photo montrait Bednarik debout au-dessus de Gifford, inconscient, secouant son poing en guise de célébration.

Gifford avait passé dix jours à l'hôpital et n'est revenu au jeu qu'en 1962.

«Nous avons le plus grand des respects pour la famille Gifford, ont déclaré les dirigeants des Giants dans un communiqué. Frank nous manque énormément. Nous appuyons la décision de la famille de contribuer à la discussion et aux recherches sur un dossier que nous prenons très au sérieux.»

Le commissaire de la NFL, Roger Goodell, a qualifié Gifford de «membre adoré de la famille de la NFL».

«Il a été l'exemple de tout ce qui est bon au sujet de notre sport à travers des années de réalisations extraordinaires, sur le terrain et à l'extérieur, a déclaré Goodell, dans un communiqué rendu public mercredi soir. Nous apprécions le voeu de la famille de Gifford d'aider la communauté médicale à mieux comprendre l'ETC, et nous sommes reconnaissants de leur soutien visant à appuyer les efforts de la ligue pour améliorer la sécurité dans notre sport.

«À la NFL, nous appuyons les octrois à l'Institut national de la santé et à l'Université de Boston, ainsi que les autres efforts indépendants afin de rechercher les conséquences de traumatifs répétés à la tête. Mais nous n'attendons pas que la science fournisse toutes les réponses. Nous travaillons dans le but d'améliorer la sécurité dans notre sport. La NFL a effectué de nombreux changements, tous dans le but d'améliorer la santé et la sécurité des joueurs à tous les niveaux du football. Cela inclut 39 modifications aux règlements, une formation et des protocoles améliorés qui apprortent des résultats tangibles. Ce travail va continuer car la sécurité des joueurs demeure notre principale priorité», a aussi affirmé Goodell.

Après ses années sur le terrain, Gifford a réussi sa deuxième carrière, celle de commentateur. Il a longtemps agi comme descripteur du Monday Night Football au réseau ABC, où il servait aussi de tampon entre les analystes Don Meredith et Howard Cosell.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer