Le Rouge et Noir s'apprête à affronter le quart Mike Reilly

Mike Reilly... (PHOTO AP)

Agrandir

Mike Reilly

PHOTO AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Dan Ralph
La Presse Canadienne

Le quart Mike Reilly et les Eskimos d'Edmonton se présenteront à la finale de la Coupe Grey avec le vent dans les voiles.

Les Eskimos ont récolté une neuvième victoire consécutive après avoir dominé les Stampeders de Calgary 45-31 lors de la finale de la section Ouest, dimanche. Ce gain a permis aux Eskimos de se qualifier pour la grande finale de la Ligue canadienne de football face au Rouge et Noir d'Ottawa, qui a vaincu les Tiger-Cats de Hamilton 35-28 en finale de l'Est.

Cette rencontre ultime aura lieu dimanche prochain à Winnipeg.

Le Rouge et Noir se trouve également au coeur d'une séquence de succès, ayant gagné ses cinq dernières rencontres. Mais la formation de la capitale canadienne a connu des ennuis face aux Eskimos en 2015. Ces derniers ont gagné les deux duels, disputés en juillet, par un score combiné de 69-29 incluant une dégelée de 46-17, en Alberta.

Dimanche, le Rouge et Noir affrontera Reilly pour la première fois cette saison. Le réserviste Matt Nichols avait chaque fois été lancé dans la mêlée alors que Reilly se trouvait sur la liste des blessés après avoir subi une blessure à un genou lors du match inaugural, contre les Argonauts de Toronto.

Les Eskimos sont parvenus à surmonter l'absence de leur quart numéro un, affichant un dossier de 6-3 pendant la blessure à Reilly. En fait, les deux premières victoires des Eskimos ont été obtenues aux dépens du Rouge et Noir, au terme d'une série aller-retour.

Mais depuis le retour de Reilly à titre de partant, en septembre, les Eskimos ont été invincibles. Ils ont notamment gagné deux matchs cruciaux contre les Stampeders qui leur ont permis de terminer au premier rang de leur section alors que les deux grands rivaux albertains ont terminé la saison avec des dossiers identiques de 14-4.

Reilly a connu une autre saison de qualité, complétant 214 de ses 329 passes - un taux de réussite de 65 pour cent - pour des gains de 2449 verges. Il a lancé 15 passes de touché et a été victime de 10 interceptions.

Face aux Stampeders dimanche, Reilly a été impressionnant. Il a complété 31 passes en 39 tentatives pour des gains de 370 verges et trois majeurs. Il a lui-même inscrit deux touchés et accumulé 30 verges en sept courses.

En Henry Burris, Reilly affrontera un rival qui a connu un regain de vie et qui est l'un des responsables de la présence du Rouge et Noir à la finale de la Coupe Grey à la deuxième saison d'existence de l'organisation.

Âgé de 40 ans, Burris a établi un record de la LCF avec 481 passes complétées et il a terminé au premier rang du circuit avec des gains aériens de 5703 verges. Les exploits de Burris ont permis au Rouge et Noir de compléter la campagne avec une fiche de 12-6, après une saison de deux victoires en 2014.

Ottawa sera représentée à la finale de la Coupe Grey pour la première fois depuis 1981, alors que les Rough Riders avaient perdu 26-23 aux mains des Eskimos.

Ceux-ci étaient alors dirigés par Hugh Campbell, le père de l'actuel entraîneur-chef du Rouge et Noir, Rick Campbell.

Les Eskimos en seront à une 25e participation à la rencontre ultime et viseront un premier titre depuis 2005.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer