La présence de Tom Brady ne change rien pour Bill Belichick

L'entraîneur-chef des Patriots de la Nouvelle-Angleterre, Bill Belichick,... (Photo David Butler II, archives USA Today)

Agrandir

L'entraîneur-chef des Patriots de la Nouvelle-Angleterre, Bill Belichick, pourra finalement compter sur la présence de son quart-arrière Tom Brady lors du match d'ouverture de la saison, jeudi prochain.

Photo David Butler II, archives USA Today

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Foxborough, Mass.

Comme à chaque match, l'entraîneur des Patriots de la Nouvelle-Angleterre Bill Belichick répète qu'il est concentré sur son prochain adversaire. Mais il ne croit pas que la présence assurée du quart-arrière Tom Brady lors du match d'ouverture de la saison contre les Steelers de Pittsburgh change quoi que ce soit.

«Il n'a jamais quitté» a déclaré Belichick lorsqu'on lui a demandé comment il se sentait maintenant que la suspension de quatre matchs de Brady a été annulée.

Même si ses plans offensifs restent sensiblement les mêmes, le cas Brady a certainement été pris en considération en vue des célébrations du premier match de la saison, le 10 septembre.

Un juge a clarifié la situation, jeudi, quand il a annulé la suspension de quatre matchs imposée par le commissaire de la NFL Roger Goodell.

Le juge Richard M. Berman a estimé que le commissaire était allé trop loin, en affirmant que Brady avait menacé l'intégrité du football et en le punissant comme il l'a fait.

Le président des Patriots Jonathan Kraft, le fils du propriétaire de l'équipe Robert Kraft, affirme que l'équipe n'aurait pas hissé la bannière pour souligner leur victoire au 49e Super Bowl si Brady n'avait pas joué.

«Nous aurions peut-être hissé une bannière, mais ça n'aurait pas été celle de notre championnat, a déclaré Kraft à WBZ-FM, jeudi soir, avant le dernier match préparatoire des Patriots contre les Giants de New York.

«Il (Brady) doit être là lorsque nous allons installer cette bannière dans le stade.»

Le dirigeants de l'équipe avaient prévu une alternative dans l'éventualité où la suspension de Brady avait été maintenue.

Le coordonnateur offensif Josh McDaniels s'est dit confiant que Brady sera prêt d'ici jeudi. Tout au long du processus, l'équipe a préparé trois quarts pour le match contre les Steelers et les plans n'ont pas changé.

«Dans ce match, nous avons tous à composer avec l'adversité et les distractions, a précisé McDaniels. Nous avons connu ça à l'entraînement. Tom est un vétéran et il a fait face à l'adversité auparavant, que ce soit des blessures ou d'autres distractions. Il s'en est toujours bien sorti.»

Même si la NFL a fait appel de la décision, cela pourrait prendre des mois avant que la deuxième cour d'appel de circuit aux États-Unis entende l'affaire car la ligue doit démontrer qu'elle subirait un préjudice irréparable pour accélérer l'audition de l'affaire.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

  • La suspension de Tom Brady annulée

    Football

    La suspension de Tom Brady annulée

    Le juge Richard Berman a rendu sa décision dans le dossier des ballons dégonflés et a annulé la suspension de quatre matchs que la NFL avait imposée... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer