Lions-Alouettes: une chance à Tanner Marsh

Il y a deux semaines à Vancouver, Tanner... (Photo Ben Nelms, Reuters)

Agrandir

Il y a deux semaines à Vancouver, Tanner Marsh (4) est venu en relève à Rakeem Cato et a contribué à la victoire des Alouettes contre les Lions. Ce soir, il sera le quart partant contre cettre même équipe, à Montréal.

Photo Ben Nelms, Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Regard sur les dernières nouvelles en prévision de l'affrontement de ce soir entre les Alouettes et les Lions de la Colombie-Britannique.

Cato toujours à la maison

Rakeem Cato n'est toujours pas de retour à Montréal. Le jeune quart-arrière, qui n'avait pas pris part à la séance d'entraînement de mardi, se trouve encore chez lui, en Floride, en raison d'une «urgence familiale», a indiqué l'entraîneur-chef Jim Popp. «Il s'entraînait [lundi], mais vers la fin, il a en quelque sorte arrêté. Sa douleur à la hanche l'ennuyait, mais en même temps, il avait appris certaines nouvelles provenant de chez lui. Nous avons eu des discussions et il devait retourner chez lui», a-t-il précisé.

Marsh officiellement partant

On s'en doutait déjà, mais l'absence de Cato, hier, est venue confirmer que c'est Tanner Marsh qui sera le quart partant des Als contre les Lions, ce soir. Le pivot de 25 ans en sera à un premier départ depuis la saison 2013. Brandon Bridge et Anthony Boone seront ses réservistes. Toutefois, Cato pourrait être de l'alignement s'il revient à Montréal suffisamment tôt avant la rencontre. En attendant, son nom a été placé sur la liste des joueurs désactivés.

Rivalité grandissante

Ils ont beau évoluer dans des divisions différentes, il reste qu'une certaine rivalité semble s'installer entre les Alouettes et les Lions depuis les dernières saisons. «L'an dernier, quand nous sommes allés les visiter chez eux, ils nous ont complètement humiliés, rappelle le secondeur Nicolas Boulay. On a vu des vidéos d'eux qui dansaient pendant le match. De les rencontrer en séries et de leur rendre la pareille, ça nous a fait du bien. Cette année, nous voulions envoyer le message que nous sommes une bonne équipe malgré notre début de saison. C'était important pour nous, mais ce faisant, ça crée des frictions, qu'on le veuille ou non.»

Arceneaux n'a qu'à bien se tenir

Parlant de rivalité, le receveur des Lions Emmanuel Arceneaux ne s'est pas gêné pour dire ce qu'il pensait des Alouettes après que ces derniers ont battu son équipe, il y a deux semaines. «Montréal ne sont pas bons. Ils n'ont aucun talent. Je ne respecte personne de leur côté», a-t-il déclaré. Les joueurs des Als disent avoir fait peu de cas de ces propos. «Je ne porte pas attention à Manny. Je ne le vois même pas sur le terrain, donc je n'ai aucune raison de lui accorder de l'attention. Je sais que la défense a probablement vu ses commentaires, et j'espère qu'elle lui bottera le cul!», a lancé le demi Tyrell Sutton, qui sera de retour au jeu ce soir.

Le retour de Chris Rainey

Les Alouettes pourraient voir un visage familier du côté des visiteurs en la personne de Chris Rainey. Le demi offensif, qui avait disputé quelques matchs avec les Moineaux l'an dernier avant d'être retranché durant le camp d'entraînement, s'est joint aux Lions au cours des derniers jours. Rainey devrait partager le travail dans le champ-arrière des hommes orangés avec le toujours dangereux Andrew Harris, mais on devrait surtout le voir s'occuper des retours de botté.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer