• Accueil > 
  • Sports > 
  • Football 
  • > Victoire des Alouettes 17-13 contre les Tiger-Cats: petite revanche 

Victoire des Alouettes 17-13 contre les Tiger-Cats: petite revanche

Zach Collaros laisse échapper le ballon, jeudi soir,... (Photo Olivier Jean, La Presse)

Agrandir

Zach Collaros laisse échapper le ballon, jeudi soir, contre les Tiger-Cats.

Photo Olivier Jean, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les Alouettes avaient des comptes à régler avec les Tiger-Cats de Hamilton, qui les ont éliminés de la course à la Coupe Grey trois fois au cours des quatre dernières saisons. À l'occasion du premier affrontement entre les deux clubs en 2015, les Montréalais se sont assurés de rendre à leurs rivaux ontariens une partie de la monnaie de leur pièce.

Grâce entre autres à une performance irréprochable de leur défense et à un Rakeem Cato à nouveau précis et efficace, les Moineaux ont signé une victoire de 17-13 contre les Ti-Cats, hier soir au stade Percival-Molson. Un match âprement disputé au cours duquel les arbitres auront également volé la vedette en faisant pleuvoir les mouchoirs de punition sur le terrain.

Dès les premiers instants de la rencontre, on sentait qu'on allait assister à une guerre de tranchées dans laquelle les unités défensives des deux équipes seraient à l'honneur. Et c'est précisément ce qui s'est produit.

Le front défensif des Tiger-Cats n'a cessé de se moquer du jeu au sol des Alouettes. De l'autre côté, Chip Cox s'est illustré en réussissant sa première interception de la saison aux dépens de Zach Collaros.

Ainsi, les seuls points inscrits au premier quart sont venus de la jambe de Boris Bede, qui y est allé d'un simple et d'un placement de 22 verges.

Stoppés trois fois plutôt qu'une

On croyait bien que Mitchell White avait lui aussi intercepté une passe de Collaros au deuxième quart, mais les Alouettes ont été punis pour avoir envoyé trop de joueurs sur le terrain, de sorte que le jeu a été annulé.

Cette erreur s'est avérée coûteuse pour les Moineaux, puisqu'elle a permis aux Ti-Cats de marquer le premier touché du match. Ray Holley a ramené une passe de 3 verges dans la zone des buts pour ainsi donner les devants aux visiteurs.

Jonathan Hefney a redonné de l'énergie à son équipe en réussissant à son tour un larcin contre Collaros. Une bombe de 35 verges de Cato à Fred Stamps plaçait ensuite les Alouettes à la ligne de 1 verge des Tiger-Cats.

Le problème, c'est que l'équipe n'a jamais été en mesure de compléter le travail. Cato et son réserviste Brandon Bridge (deux fois) se sont tour à tour fait dire non en tentant de se faufiler dans la zone des buts, redonnant ainsi le ballon aux Tiger-Cats. Quelques-uns des 20 773 spectateurs ne se sont d'ailleurs pas gênés pour manifester leur mécontentement...

Bede a ajouté un placement de 42 verges avant la fin de la première demie. Son homologue Justin Medlock l'a ensuite imité, sur 53 verges cette fois, permettant donc aux Ti-Cats de retraiter au vestiaire avec une avance de 10-7 après 30 minutes de jeu.

Banks neutralisé

Si les unités spéciales des Alouettes avaient jusque-là réussi à contenir leur bête noire, Brandon Banks, elles ont bien failli se faire jouer un vilain tour au retour de la mi-temps lorsque le rapide receveur a retourné le botté d'envoi de Bede sur 111 verges. Son touché a toutefois été annulé par une pénalité pour bloc illégal.

Ce sont plutôt les Als qui ont ajouté un majeur quelques minutes plus tard. S.J. Green y est allé d'un attrapé spectaculaire en acceptant une passe de 20 verges de Cato dans les buts pour replacer son club en avant et inscrire du même coup son premier touché de la saison.

Medlock a par la suite permis aux Tiger-Cats de s'approcher à un point des Oiseaux avec un placement de 37 verges dans les premiers instants du quatrième quart. Mais avec un peu plus de cinq minutes à faire au match, Bede a ajouté trois points au tableau pour les Als avec un placement de 27 verges.

Alan-Michael Cash et Kyler Elsworth ont scellé l'issue de la rencontre en interceptant une passe de Collaros et en provoquant un échappé, respectivement.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer