Super Bowl: des billets de dernière minute très coûteux

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Tim Booth
Associated Press

Au cours des dernières années, la stratégie pour obtenir des billets à prix raisonnables pour le Super Bowl était d'attendre à la dernière minute.

Ce fut le cas l'an dernier à New York, quand plusieurs partisans ont attendu le jour même du match pour obtenir des billets moins chers que le prix régulier.

Cependant, le duel de dimanche entre les Patriots de la Nouvelle-Angleterre et les Seahawks de Seattle pourrait bien être le plus dispendieux de l'histoire du Super Bowl. La petite quantité de billets disponibles sur le marché de seconde main a fait grimper les prix dans les cinq chiffres, même pour les moins bons billets.

Le phénomène a même forcé certaines entreprises à rembourser les acheteurs parce qu'ils n'ont jamais obtenu les billets. Et il y a maintenant des milliers de partisans à Phoenix sans permis d'entrer au stade de l'Université de Phoenix, là où aura lieu le match le plus attendu de l'année.

«Je ne veux pas dépenser 10 000 $», a dit Mark Blair, un partisan des Seahawks.

En milieu de journée samedi, le site NFL Ticket Exchange, le site officiel du circuit pour la revente de billets, n'avait rien à offrir en bas de 9000 $US (11 500 $CAN) . Le billet le moins cher sur StubHub tournait autour du même prix. Sur Craigslist, un vendeur demandait 8000 $US (10 200 $CAN) par billet et était prêt à se rendre à la banque de l'acheteur pour conclure la transaction.

Outre les chants des partisans encourageant leur équipe préférée, la phrase la plus entendue cette semaine à Phoenix est: «Est-ce que quelqu'un a un billet en surplus?»

Erik Olberg et son groupe de plus de 30 amis ont quitté Seattle avec le plan d'acheter leur billet une fois en Arizona. Olberg n'était pas allé à New York l'an dernier et avait entendu des récits positifs sur la stratégie d'attendre à la dernière minute pour acheter des billets à bon prix.

Ses amis et lui ont décidé de ne pas acheter des billets à 2200 $US (2800 $CAN) l'unité le lendemain de la finale de l'Association nationale, convaincus que les prix allaient baisser. Quand ils ont vu les prix monter cette semaine, ils se sont mis à surveiller chaque heure l'évolution du marché.

«Je regardais chaque heure sur StubHub afin de voir l'évolution des choses, de trouver une anomalie, avec l'espoir d'être chanceux, a dit Olberg. Ça ne s'est pas produit. Oui, il y a des gens qui vendent des billets, mais quand vous entendez les prix...»

Dans le cas d'Olberg et ses amis, le défi pourrait maintenant être de trouver un autre endroit pour regarder le match, mais ils gardent l'oeil ouvert afin de trouver des billets à prix raisonnables.

«C'est une occasion unique dans nos vies. Nous ne savons pas si les Seahawks seront de retour l'an prochain, a dit Olberg. Qui sait? J'espère que oui, mais on ne sait jamais. Je vais tout tenter jusqu'à la dernière minute pour essayer d'obtenir des billets.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer