NFL: des occasions ratées

Philip Rivers avait besoin de gagner à Kansas... (Photo Charlie Riedel, Associated Press)

Agrandir

Philip Rivers avait besoin de gagner à Kansas City pour participer aux séries. Malgré leur fiche gagnante (9-7), les Chargers regarderont la deuxième saison chez eux.

Photo Charlie Riedel, Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Huit jours après avoir effacé un déficit de 21 points pour vaincre les 49ers à San Francisco, les Chargers de San Diego avaient la chance d'obtenir la dernière place donnant accès aux éliminatoires dans l'AFC. Tout ce qu'ils devaient faire, c'était de gagner à Arrowhead.

Mais Philip Rivers et l'attaque des Chargers n'ont jamais trouvé leur rythme, et l'équipe du sud de la Californie a été battue, 19-7, par les Chiefs de Kansas City et Chase Daniel, qui n'amorçait que le deuxième match de sa carrière derrière le centre. Daniel remplaçait Alex Smith, blessé à la rate.

Ce n'est pas à cause de Daniel que les Chiefs l'ont emporté, mais plutôt grâce à leur défense, qui a totalisé sept sacs et trois revirements. Justin Houston a plaqué Rivers derrière la ligne d'engagement à pas moins de quatre reprises, ce qui lui a permis de terminer au premier rang du circuit avec 22 sacs. Le secondeur a du même coup battu la marque d'équipe des Chiefs, qui était détenue par le regretté Derrick Thomas.

Contrairement aux Chargers, les Chiefs avaient cependant besoin d'aide afin de se faufiler en séries. En plus de gagner, ils devaient espérer des défaites des Ravens de Baltimore et des Texans de Houston, ce qui n'est pas survenu.

Ce sont finalement les Ravens qui ont obtenu le dernier billet pour le tournoi dans l'Américaine. Leur victoire de 20-10 contre les Browns de Cleveland n'a toutefois pas été de tout repos. Même si c'est la recrue Connor Shaw - qui n'a même pas été repêché - qui était leur quart partant, les Browns menaient 10-3 après les 45 premières minutes de jeu.

Mais Joe Flacco a excellé au quatrième quart, durant lequel les Corbeaux ont inscrit 17 points sans riposte. Les Ravens participeront donc aux séries pour une sixième fois en sept ans depuis que Flacco et l'entraîneur-chef John Harbaugh se sont amenés à Baltimore.

Les Falcons démolis

Dans la conférence Nationale, ce sont les Panthers de la Caroline qui ont été les derniers à se classer pour le détail. Ils n'ont fait qu'une bouchée des Falcons à Atlanta, l'emportant 34-3 et terminant ainsi au premier rang de la division Sud de la NFC, cancre de la ligue comme on le sait tous.

Pour la première fois de leur histoire, les Panthers ont marqué deux touchés à la suite d'interceptions dans le même match, ceux de Roman Harper et de Tre Boston. Le majeur de 84 verges de Boston a assommé les Falcons, qui nourrissaient encore un faible espoir de revenir dans le coup avant ce jeu. Ils tiraient de l'arrière, 27-3, mais se trouvaient dans le territoire des Panthers et il restait plus d'un quart à disputer.

Les Falcons procéderont-ils à un grand ménage au cours des prochains jours? Après deux saisons extrêmement décevantes de suite, le contraire serait étonnant. Quant à eux, les Panthers accueilleront maintenant les Cardinals de l'Arizona au premier tour éliminatoire, eux qui ont sauvé leur saison en remportant leurs quatre derniers matchs.

Du pareil au même pour les Lions

Le titre de la division Nord de la Nationale était en jeu lors du match entre les Lions de Detroit et les Packers, au Lambeau Field. Affrontant un Aaron Rodgers ralenti par une blessure à un mollet, l'occasion était belle pour les Lions de mettre un terme à leur série de 23 défaites consécutives à Green Bay, qui date depuis le 15 décembre 1991.

Ils ont lamentablement échoué. Matthew Stafford a raté la cible à plusieurs moments-clés. Joique Bell a été incapable de maîtriser une remise du ballon de Stafford qui a mené à un revirement qui a enlevé le «momentum» que venait d'obtenir les Lions en bloquant une tentative de placement de Mason Crosby. Les unités spéciales ont accordé les premiers points du match sur un retour de botté de 55 verges de Micah Hyde. Bref, les Lions n'ont rien fait pour changer leur réputation de perdants et se sont inclinés, 30-20.

L'équipe de Jim Caldwell visitera les Cowboys à Arlington en première ronde. Afin de poursuivre sa route, elle devra certainement obtenir un meilleur rendement de Stafford, dont la fiche à l'étranger contre des équipes gagnantes est de 0-16 après son revers d'hier.

Rodgers a quitté le match momentanément en raison de sa blessure, mais a tout de même lancé deux passes de touché et accumulé 226 verges. Le quart a même ajouté un touché au sol après être revenu au jeu... J.J. Watt mérite certainement d'être considéré pour le titre du joueur par excellence, mais y a-t-il le moindre doute que Rodgers est actuellement le meilleur joueur de la NFL?

Par ailleurs, les Patriots de la Nouvelle-Angleterre et les Seahawks de Seattle se sont respectivement assurés de l'avantage du terrain dans l'AFC et la NFC. Les Packers (NFC) et les Broncos de Denver (AFC) ont quant à eux terminé au deuxième rang.

Ces quatre équipes pourront donc regarder la première ronde des séries à la télévision et profiter de deux semaines de repos avant de faire leur entrée dans la deuxième saison.

EN HAUSSE - TONY ROMO

Même si les Cowboys étaient pratiquement assurés d'entamer les éliminatoires au troisième rang de la NFC, Jason Garrett a choisi d'utiliser ses joueurs étoiles contre les Redskins. Et pour la 13e fois à ses 14 derniers départs, Romo a terminé le match avec un coefficient d'efficacité (100) supérieur à 93. Le plus remarquable, c'est que Romo n'a totalisé 300 verges ou plus par la passe qu'à une seule reprise dans ces 14 rencontres.

EN BAISSE - LES BROWNS

En plus d'avoir perdu leurs cinq derniers matchs de la saison, les Browns ont des problèmes à l'extérieur du terrain. Johnny Manziel (encore lui) aurait organisé une fête, vendredi soir, qui aurait été à l'origine de son absence à l'entraînement des Browns, samedi matin. Le receveur Josh Gordon aurait également raté l'entraînement en question, alors que le premier choix du club en mai, Justin Gilbert, serait arrivé en retard. Les Browns ont suspendu Gordon et Gilbert pour leur match d'hier. Après avoir si bien débuté, la saison des Browns se termine donc en queue de poisson.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer