NFL: les meilleurs joueurs autonomes en défense

L'ailier défensif Michael Bennett, des Seahawks de Seattle.... (Photo Steven Bisig, USA Today)

Agrandir

L'ailier défensif Michael Bennett, des Seahawks de Seattle.

Photo Steven Bisig, USA Today

La Presse

Voici la liste des meilleurs joueurs autonomes en défense dans la NFL.

AILIERS DÉFENSIFS ET PLAQUEURS

1- Michael Bennett, ailier défensif (Seahawks) - Après avoir disputé ses quatre premières saisons dans un quasi-anonymat à Tampa Bay, Bennett a accepté un contrat d'une seule saison avec les Seahawks, ce qui s'est avéré une très bonne décision. Non seulement Bennett a-t-il remporté un Super Bowl, il a aussi substantiellement élevé sa valeur en menant l'équipe avec 8,5 sacs et en multipliant les jeux importants.

2- Michael Johnson, ailier défensif (Bengals) - Johnson a réussi 11,5 sacs en 2012, mais n'en a totalisé que 15 lors de ses quatre autres saisons, dont seulement 3,5 la saison dernière. Solide contre la course, sa taille de 2 m (6 pi 7 po) lui permet également de rabattre plusieurs passes près de la ligne d'engagement (neuf en 2013). Il n'a raté que 1 match sur une possibilité de 80 depuis le début de sa carrière.

3- Linval Joseph, plaqueur (Giants) - Joseph a été repêché la même année que son coéquipier Jason Pierre-Paul, en 2010, mais sa carrière a suivi une trajectoire contraire jusqu'à maintenant. Alors que Pierre-Paul est méconnaissable depuis deux ans, Joseph a pris du galon. Il a enregistré 59 plaqués à chacune de ses deux dernières saisons et pourrait être sur le point d'émerger comme l'un des bons plaqueurs du circuit. Cette amélioration, son potentiel et le fait qu'il n'est âgé que de 25 ans devraient suffire à convaincre une équipe de miser sur lui.

4- B.J. Raji, plaqueur (Packers) - Raji a été décevant depuis que les Packers ont remporté le Super Bowl, il y a trois ans. Le joueur de 27 ans a réussi 39 plaqués et 6,5 sacs à sa meilleure saison en 2010, mais n'a pas récolté un seul sac à ses 35 derniers matchs. L'essentiel du travail d'un plaqueur d'une ligne défensive de trois joueurs n'est pas de plaquer le quart-arrière, mais c'était notamment cet aspect du jeu de Raji qui le rendait si redoutable. Retrouverait-il le feu sacré avec une nouvelle équipe ?

5- Jason Hatcher, plaqueur (Cowboys) - Meilleur joueur défensif des Cowboys en 2013, Hatcher est âgé de 31 ans, mais n'a raté que neuf matchs en huit saisons. Il a connu sa meilleure saison lorsque le front défensif des Cowboys est passé de trois à quatre joueurs. Hatcher devrait donc signer un contrat avec une équipe qui utilise une défense de type 4-3.

6- Randy Starks, plaqueur (Dolphins) - Les Dolphins ont gardé les services de Starks en 2013 en lui apposant l'étiquette de joueur de concession. Le vétéran de 30 ans n'aurait pas apprécié la décision des Dolphins et préférerait maintenant poursuivre sa carrière dans une autre ville. Très solide contre la course, Starks n'a raté que 4 matchs en 10 saisons, et aucun à ses 6 dernières.

7- Paul Soliai, plaqueur (Dolphins) - Contrairement à Starks, Soliai aimerait poursuivre sa carrière à Miami. Puisqu'il est capable d'occuper la position de plaqueur dans un 3-4, Soliai pourrait toutefois recevoir plusieurs offres s'il devient joueur autonome.

8- Jared Allen, ailier défensif (Vikings) - Allen n'a jamais été solide contre la course et ce n'est pas à ce stade de sa carrière que ça changera. Il n'est également plus aussi terrifiant pour les quarts-arrière qu'il l'était il y a quelques années, mais Allen a 128,5 sacs à son actif. Serait-il toutefois aussi productif s'il devait jouer ses matchs à domicile sur du gazon naturel?

9- Lamarr Houston, plaqueur (Raiders) - L'un des bons joueurs de la NFL dont on entend peu parler, Houston serait peut-êre plus haut sur cette liste si on voyait jouer les Raiders plus souvent. Il pourrait donc obtenir un plus gros contrat que celui auquel on s'attend, d'autant plus qu'il n'a disputé que quatre saisons dans la NFL.

10- Justin Tuck, ailier défensif (Giants) - Les meilleures saisons de Tuck sont dans le rétroviseur, mais il pourrait recevoir une offre généreuse d'une équipe à la recherche de leadership. Tuck a été un joueur-clé dans les deux dernières conquêtes du Super Bowl des Giants et a toujours été reconnu comme l'un des meneurs des G-Men. Il a récolté plus de 10 sacs (11) pour la quatrième fois de sa carrière en 2013.

11- Henry Melton, plaqueur (Bears) - Melton serait plus haut sur cette liste s'il ne revenait pas d'une sérieuse blessure à un genou. L'ancien des Longhorns de l'Université du Texas a été très bon en 2011 et 2012, mais il reste à voir s'il fait vraiment partie de l'élite du circuit.

***

SECONDEURS

1- Jon Beason, secondeur intérieur (Giants) - Après n'avoir disputé qu'un total de cinq matchs en 2011 et 2012, Beason n'en a raté qu'un seul l'année dernière. Échangé en septembre en raison de la présence de Luke Kuechly chez les Panthers, Beason a donné un peu de stabilité à la défense des Giants. Même s'il n'a disputé que sept saisons dans la NFL et qu'il n'est âgé que de 29 ans, Beason ne jouera probablement que quelques autres saisons, donc un contrat à long terme est peu probable.

2- Brandon Spikes, secondeur intérieur (Patriots) - On raconte que Spikes a été suspendu par les Patriots parce qu'il n'était pas ponctuel, la saison dernière. Efficace contre la course, Spikes est toutefois vulnérable sur les jeux de passe. Le joueur de 26 ans devrait recevoir des offres intéressantes.

3- D'Qwell Jackson, secondeur intérieur (joueur autonome) - Jackson a été remercié par les Browns il y a un peu moins de deux semaines et plusieurs équipes ont rapidement manifesté leur intérêt pour le secondeur, qui était l'âme de la défense des Browns. Jackson est à la recherche d'une organisation stable et gagnante, ce qui ne surprendra personne venant d'un joueur qui a passé huit saisons à Cleveland.

4- Karlos Dansby, secondeur intérieur (Cardinals) - Dansby a disputé l'une de ses meilleures saisons en 2013 (122 plaqués, 6,5 sacs et 4 interceptions), mais aura 33 ans en novembre. Il n'a toutefois raté que 8 matchs en 10 saisons et aucun depuis 2010. À ce stade de sa carrière, Dansby voudra probablement se joindre à une équipe qui peut remporter le Super Bowl.

5- Daryl Smith, secondeur intérieur (Ravens) - Smith a accepté un contrat d'une saison en juin dernier après avoir suscité très peu d'intérêt sur le marché de l'autonomie. La situation devrait être différente cette année, puisque Smith a été l'un des meilleurs joueurs des Ravens en 2013. Contrairement à plusieurs des autres secondeurs intérieurs disponibles, Smith est généralement au mieux en situation de passe.

6- Shaun Phillips, secondeur extérieur (Broncos) - Sage décision des Broncos d'avoir laissé partir Elvis Dumervil, l'hiver dernier. Phillips a récolté plus de sacs que Dumervil (10 contre 9,5) et a coûté 7 millions de moins. Il serait toutefois étonnant que Phillips obtienne un contrat de longue durée, puisqu'il sera âgé de 33 ans lorsque la prochaine saison débutera.

***

DEMIS DÉFENSIFS

1- Jairus Byrd, demi de sûreté (Bills) - Les négociations entre Byrd et les Bills durent depuis quelques années déjà, alors on doute que les deux côtés trouveront un terrain d'entente si tardivement, même si c'est le souhait de l'équipe. En cinq saisons à Buffalo, Byrd a réussi 22 interceptions.

2- Alterraun Verner, demi de coin (Titans) - Verner a participé à son premier Pro Bowl la saison dernière et n'est âgé que de 25 ans. Il a rabattu 21 passes et en a intercepté 5 en 2013.

3- Aqib Talib, demi de coin (Patriots) - Même lorsqu'il portait les couleurs des Buccaneers, Talib était l'un des demis de coin les plus talentueux de la NFL. Deux facteurs pourraient toutefois l'empêcher d'obtenir un contrat à long terme et beaucoup d'argent garanti: son indiscipline à l'extérieur du terrain et son historique de blessures.

4- T.J. Ford, demi de sûreté (Browns) - Très solide contre la course, Ford a terminé au deuxième rang de son équipe avec 112 plaqués en 2013. En revanche, il n'a totalisé que cinq interceptions au cours de ses quatre saisons avec les Browns.

5- Donte Whitner, demi de sûreté (49ers) - Comme Ford, Whitner n'est pas le plus habile en couverture de passe, mais ses percutants coups d'épaule en font l'un des demis défensifs les plus redoutés de la ligue par les receveurs.

6- Tarell Brown, demi de coin (49ers) - Brown voudra assurément obtenir le plus d'argent possible, lui qui a perdu 2 millions en salaire l'année dernière parce qu'il ne savait pas que son contrat stipulait qu'il devait participer aux activités des 49ers pendant la saison morte. Il a changé d'agent depuis...

7- Dominique Rodgers-Cromartie, demi de coin (Broncos) - Après un passage difficile chez les Eagles, Rodgers-Cromartie a relancé sa carrière à Denver. Pas le plus robuste, il est au sommet de sa forme en couverture homme à homme.

8- Vontae Davis, demi de coin (Colts) - Ancien premier choix des Dolphins, Davis a mieux joué depuis qu'il est arrivé à Indianapolis en 2012. Il ne totalise toutefois que 13 interceptions en cinq saisons et ne joue pas toujours à la hauteur de son talent.

9- Sam Shields, demi de coin (Packers) - Shields n'a jamais été repêché, mais s'est vite établi comme l'un des joueurs importants de la tertiaire des Packers à son arrivée avec eux en 2010. Les Packers ont tenté de conclure une nouvelle entente avec le demi de coin au cours des dernières semaines, mais sans succès.

10- Antoine Bethea, demi de sûreté (Colts) - Joueur complet et fiable, Bethea aura 30 ans en juillet, mais n'a pas raté un match lors de ses six dernières saisons. Compte tenu de l'espace qu'ils ont sous le plafond salarial et de leurs problèmes en défense, il est étonnant que les Colts n'aient pas pris les moyens nécessaires afin de s'assurer de garder Bethea.




À découvrir sur LaPresse.ca

la liste:123302:liste;la boite:4317250:box

Rondelle libre>

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer