Les Patriots humilient les Jets 49-19

Partager

Dennis Waszak fils
Associated Press
East Rutherford, N.J -

Tom Brady et les Patriots de la Nouvelle-Angleterre ont rapidement mis ce match - et la pitoyable saison des Jets de New York - hors de portée.

Au moins, ce fut serré pendant un quart. À la mi-temps, c'était rendu une farce.

Brady a décoché trois passes de touché et en a marqué un autre au sol tandis que les Patriots enfonçaient 35 points au deuxième quart, en route vers un gain de 49-19 jeudi soir.

> Le sommaire du match

Après un premier quart sans point, les Patriots (8-3) ont inscrit une série de touchés en dépit du fait qu'ils aient eu la possession du ballon pendant seulement 2:14 en exploitant les nombreuses erreurs des Jets (4-7) de Rex Ryan. Leurs 35 points au deuxième quart ont permis d'égaler le quatrième plus haut total de l'histoire de la NFL.

Les amateurs scandaient en coeur le nom de Tim Tebow avant le début du deuxième quart de ce match de l'Action de grâce, et ont hué leurs favoris tandis qu'ils retraitaient vers le vestiaire à la mi-temps au MetLife Stadium.

Les Patriots, qui ont défait les Colts d'Indianapolis 59-24 dimanche, ont marqué quatre touchés en seulement six minutes - dont trois en seulement 52 secondes -, permettant ainsi à Bill Belichick de devenir le huitième entraîneur-chef de l'histoire de la NFL à atteindre le plateau des 200 victoires, comprenant celles en éliminatoires.

Julian Edelman a retourné un échappé pour un majeur et a capté une passe de touché de 56 verges avant de devoir quitter en raison d'une blessure à la tête. Wes Welker et Shane Vereen ont capté une passe de touché chacun, Steve Gregory a retourné un échappé pour un majeur et Stevan Ridley en a ajouté un autre au sol.

Les Patriots ont porté leur fiche à 19-0 en deuxième moitié de saison depuis 2010. Ils ont compilé un dossier de 8-0 cette année-là, ainsi que l'année dernière, et ont une fiche de 3-0 jusqu'ici cette saison.

Entre-temps, les Jets ont accordé leur plus haut total de points depuis les 52 aux Dolphins de Miami lors du match d'ouverture de la campagne 1995, et devront vraisemblablement remporter leurs cinq derniers matchs pour espérer participer aux éliminatoires.

Les Patriots ont composé sans leur ailier rapproché étoile Rob Gronkowski, à l'écart pour quelques semaines en raison d'une fracture à l'avant-bras gauche survenue lors de la victoire de dimanche contre les Colts. Ils n'en ont pas eu besoin - parce que les Jets jonglaient et échappaient le ballon sans arrêt.

Brady a conclu la rencontre avec 18 passes en 28 tentatives pour des gains de 323 verges, avant de quitter avec deux minutes à faire au match. Il a atteint le plateau des 3000 verges de gains pour la 10e fois de sa carrière, devenant le sixième joueur de l'histoire à accomplir l'exploit. Il a aussi dépassé Dan Fouts au 10e échelon de l'histoire des verges de gains par la voie aérienne.

Son vis-à-vis, Mark Sanchez, a été 26-en-36 pour 301 verges, une passe de touché et une interception. Tebow n'a pas joué - il soigne toujours une blessure aux côtes -, en dépit des cris de la foule le suppliant de venir à la rescousse des Jets.

D'ailleurs, en fin de soirée jeudi les Jets ont confirmé que Tebow s'était fracturé deux côtes, une blessure encaissée il y a deux semaines dans une défaite contre les Seahawks de Seattle.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:2500684:box

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer