Les Royals feront confiance à un lanceur recrue

Yordano Ventura... (Photo: AP)

Agrandir

Yordano Ventura

Photo: AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Ronald Blum
Associated Press
Kansas City

Les Royals de Kansas City feront confiance à un artilleur recrue de 23 ans pour sauver leur saison, mais pas n'importe lequel: il s'agira du partant qui lance avec le plus de force dans les ligues majeures.

Yordano Ventura se verra remettre la balle, mardi soir, avec son équipe en déficit trois matchs à deux dans la Série mondiale. Il y a 29 ans, les Royals se trouvaient dans une position semblable contre les Cardinals de St. Louis lorsqu'ils ont délégué au monticule le gaucher Charlie Leibrandt pour la sixième rencontre. Aidés par une mauvaise décision de l'arbitre au premier but Don Denkinger en neuvième manche, les Royals ont gagné le match 2-1 grâce à un simple de Dane Iorg bon pour deux points.

Les Royals ont suivi avec une convaincante victoire de 11-0 pour le seul titre de leur histoire.

«Nous faisons beaucoup confiance en Ventura. Nous avons confiance de gagner chaque fois qu'il est appelé à lancer, a déclaré le joueur de premier but Eric Hosmer.

«Nous savons que nous pouvons réussir. Nous formons un groupe de joueurs confiants. Mais nous ne pouvons rien faire si nous ne remportons pas le sixième match. Nous sommes emballés à l'idée de revenir à domicile, où nous sommes motivés par nos partisans et par leur énergie.»

Dans un duel identique à celui du deuxième match de la série, les Giants feront appel à Jake Peavy, un vétéran droitier de 33 ans.

Ventura, dont la balle rapide a été chronométrée à une vitesse moyenne de 98 m/h durant la saison, n'a pas été crédité de la victoire lors de cette rencontre. En cinq manches et un tiers, Ventura avait concédé deux points et huit coups sûrs avant que le gérant Ned Yost ne se tourne vers son dynamique trio de releveurs, surnommé HDH. Kelvin Herrera, Wade Davis et Greg Holland n'ont alloué qu'un seul coup sûr - un simple de Brandon Crawford après deux retraits en 9e manche - et les Royals ont signé un gain de 7-2.

Peavy a subi la défaite, accordant quatre points et six coups sûrs en cinq manches complètes de travail. Il visera une première victoire en carrière en Série mondiale.

«Il est l'un des lanceurs les plus combatifs, a affirmé le troisième-but Pablo Sandoval. Il veut mettre fin à la série mardi.»

La deuxième Série mondiale de l'histoire mettant en présence deux équipes de deuxième position ressemble en tous points à la première, en 2002, à laquelle les Giants avaient aussi participé. Alors dirigés par Dusty Baker, les Giants avaient gagné le premier duel à Anaheim, perdu les deux suivants avant de remporter les 4e et 5e rencontres.

Les Giants se sont ensuite forgé une avance de 5-0 lors du sixième match à Anaheim avant de s'incliner 6-5. Les Angels ont mérité les honneurs de la confrontation décisive le soir suivant.

Yost espère que l'histoire se répétera et que Ventura sera gonflé à bloc par l'enthousiasme des partisans qui rempliront les gradins du stade Kauffman.

«Ce sera complètement fou à l'intérieur, a prédit Yost.

«Nous sommes dans une situation semblable à celle d'un funambule qui marche sans filet sous lui, mais nos joueurs ne sont pas effrayés. Si nous tombons, nous allons périr. Mais si nous gagnons mardi, aucune équipe ne pourra compter sur un filet. Ce sera un duel à finir. Je pense que nous aurons tous beaucoup de plaisir.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer