• Accueil > 
  • Sports > 
  • Baseball 
  • > Des plans pour un stade plus importants qu'un maire pour Rob Manfred 

Des plans pour un stade plus importants qu'un maire pour Rob Manfred

Le commissaire du Baseball majeur, Rob Manfred.... (Photo John Raoux, AP)

Agrandir

Le commissaire du Baseball majeur, Rob Manfred.

Photo John Raoux, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Frédéric Daigle
La Presse Canadienne

Selon Rob Manfred, la défaite de Denis Coderre aux élections municipales n'aura aucun impact sur le retour ou non des Expos.

Répondant aux questions des journalistes à la suite de son allocution en marge de la réunion des directeurs généraux du Baseball majeur, à Lake Buena Vista, en Floride, le commissaire a répété que des plans de construction «concrets» demeurent l'élément clé d'une renaissance des Expos.

Manfred a ajouté que «les politiciens vont et viennent», et rappelé qu'il a clairement indiqué qu'une éventuelle expansion ne serait pas possible avant que les dossiers de Tampa Bay et Oakland ne soient réglés. «Je ne sais pas qui sera à la mairie de Montréal à ce moment-là.»

Quant au Stade olympique, Manfred a été très clair: «Nous ne retournerons pas jouer au Stade olympique».

Au cours de la dernière campagne, Valérie Plante, qui a remporté le scrutin du 5 novembre, a indiqué qu'elle s'opposait au financement public d'un éventuel stade de baseball. Elle compte organiser un référendum sur la question.

En avril dernier, Stephen Bronfman avait déclaré que l'apport du public pour la construction d'un stade - non un financement à 100 pour cent - sera nécessaire et que le plan d'affaires comprend «des ristournes intéressantes pour les gouvernements».

«Nous allons faire en sorte que ça fonctionne. Ils seront heureux», avait-il dit.

«Nous avons quelque chose de concret qui va au-delà de la politique», avait ajouté Bronfman au 98,5 FM la semaine suivant l'élection de Mme Plante.

Du progrès chez les Rays

Alors que le dossier semble aller rondement à Oakland, où les Athletics seraient sur le point d'annoncer la construction d'un nouveau stade, le cas des Rays, qui veulent quitter le vétuste Tropicana Field de St. Petersburg, avance plus lentement.

Le quotidien Tampa Bay Times a rapporté jeudi que le propriétaire de l'équipe, Stuart Sternberg, est très enthousiaste au sujet du site proposé dans le quartier Ybor City de Tampa et qu'il est «plutôt optimiste» quant à la possibilité que le projet puisse voir le jour.

Il a par contre démontré du même souffle que le projet est encore loin de sa réalisation en affirmant qu'il ne souhaitait investir que 150 millions US sur un projet de stade couvert et de réaménagement du quartier d'une valeur totale de 800 millions. Sternberg a ajouté qu'il devrait sentir une implication de la communauté, qui devrait se traduire en une augmentation des abonnements saisonniers et des commandites de plus de 50%.

Sternberg a précisé que le montant global de son investissement pourrait augmenter si les projections de revenus vont en ce sens.

Le propriétaire a aussi admis qu'il ne rejetait pas complètement un projet de nouveau stade à St. Petersburg, mais qu'un tel projet serait plus difficile à vendre au Baseball majeur.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer