Plusieurs changements à la haute direction des A's d'Oakland

Dave Kaval, nouveau président des A's d'Oakland... (PHOTO Patrick Tehan, archives AP)

Agrandir

Dave Kaval, nouveau président des A's d'Oakland

PHOTO Patrick Tehan, archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Janie McCauley
Associated Press
OAKLAND, Calif.

Les nouveaux dirigeants des A's d'Oakland ont à coeur de trouver un bon site pour un nouveau stade intime et chaleureux. On veut qu'il soit financé par le privé et qu'avec le temps, il puisse amener plus de revenus et de meilleurs résultats sur le terrain.

Le plan est vaste et ambitieux. Motivé, le nouveau président de l'équipe, Dave Kaval, vient de réaliser quelque chose de semblable dans son autre boulot: bâtir un stade au goût du jour pour les Earthquakes de San Jose en MLS, l'Avaya Stadium.

Kaval a hâte de rencontrer des leaders municipaux et d'évaluer des endroits pour un stade.

Sa vision: un domicile unique qui rendrait hommage aux années de gloire, avec des statues de Rickey Henderson et Reggie Jackson, membres du Panthéon.

Lew Wolff ne va conserver qu'une mince portion des Athletics, lui qui va délaisser le rôle de directeur associé. C'est John Fisher qui aura ce titre.

Wolff deviendra chef de la direction honoraire. L'ancien président Michael Crowley se retire des opérations quotidiennes, après 18 ans en poste, mais il garde un statut de conseiller.

Les propriétaires du baseball majeur ont approuvé les changements à la direction jeudi, lors de réunions à Chicago. Wolff et Fisher ont acheté les A's en avril 2005.

Les Warriors planifient un nouvel aréna à San Francisco et les Raiders sont tentés par Las Vegas, ce qui pourrait faire des A's le seul club d'un circuit majeur à Oakland. Le mois dernier, le commissaire Rob Manfred a dit qu'il aimerait bien que les A's restent en ville.

«Il est crucial de trouver un endroit qui va être rassembleur pour la communauté», a dit Kaval.

La mairesse Libby Schaaf veut que le club reste à Oakland. Elle et d'autres élus vont rencontrer Kaval dans un avenir rapproché.

Équipe emblématique des petits marchés, les A's ont mérité des championnats de section en 2012 et 2013. Ils ont bien fait l'année suivante (88 victoires), mais ils ont gagné moins de 70 matches lors des deux dernières saisons (68 et 69).

Seuls Tampa Bay et Milwaukee ont une masse salariale plus petite que les 87 M$ que les A's accordent à leurs joueurs.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer