Les Cubs à une victoire de la Série mondiale

Les Cubs de Chicago l'ont emporté 8-4 contre... (Photo Richard Mackson, USA Today Sports)

Agrandir

Les Cubs de Chicago l'ont emporté 8-4 contre les Dodgers de Los Angeles, jeudi soir.

Photo Richard Mackson, USA Today Sports

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Beth Harris
Associated Press
Los Angeles

Jon Lester a lancé pendant sept bonnes manches, Addison Russell a brisé l'égalité grâce à un circuit de deux points et les Cubs de Chicago ont vaincu les Dodgers de Los Angeles 8-4, jeudi.

Les Cubs se retrouvent à un gain de participer à une première Série mondiale en 71 ans. L'équipe cherche toujours a être couronnée championne des Majeures pour une première fois depuis 1908.

> Le sommaire du match

Les joueurs de Joe Maddon ont pris les devants 3-2 dans la série de championnat de la Nationale et ils auront deux tentatives pour l'emporter, au Wrigley Field, à Chicago. La première aura lieu samedi, quand les Dodgers et leur as Clayton Kershaw croiseront le fer avec Kyle Hendricks, qui a mené les Majeures au chapitre de la moyenne de points mérités.

«C'est ce que les bons lanceurs font, ils te permettent de rester dans la rencontre, a insisté Maddon. Nous avons marqué les premiers alors nous avons été avantagés. L'important c'était que Jon lance bien la balle au marbre et nous sommes heureux qu'il ait pu le faire pour nous ce soir.»

La vedette montante Javier Baez a été au coeur des succès des Cubs, un thème récurrent en octobre. Le joueur de deuxième but a réalisé un superbe jeu défensif en septième manche et son double de trois points a couronné une huitième manche de cinq points de sa formation.

«Tous les joueurs de notre formation peuvent changer le match à leur façon. Notre travail est de marquer des points pour aider notre lanceur», a exprimé Baez.

Après avoir mis fin à sa léthargie, mercredi, Russell a claqué une longue balle de deux points dans un deuxième affrontement de suite. Celui-ci a eu lieu en sixième manche, contre le lanceur perdant Joe Blanton. Les Cubs prenaient alors les devants 3-1.

«Tout ce que nous voulions, c'était d'avoir des hommes sur les sentiers. Nous avons réussi à faire cela en sixième manche et quand mon tour est venu, je ne voulais pas trop en faire. Je cherchais un tir haut et le premier était bas. Le deuxième était une balle glissante, mais elle est restée suspendue alors j'ai pu la toucher avec le gros bout du bâton. C'était excitant de faire le tour des buts», a mentionné Russell.

Anthony Rizzo avait d'abord procuré une avance de 1-0 aux Cubs en première manche grâce à un double d'un point. Les Dodgers avaient toutefois répliqué en quatrième, par l'entremise d'Adrian Gonzalez, qui a produit un point sur un roulant.

Lester (2-0) a alloué un point et cinq coups sûrs à son troisième départ des séries éliminatoires. Il n'a concédé que deux points en 21 manches de travail. Le lanceur gaucher a retiré six frappeurs sur des prises et il a donné un but sur balles.

En remportant les deux derniers duels à Los Angeles, les Cubs ont repris l'avantage dans cette série après avoir été blanchis au cours des deuxième et troisième matchs.

«Jusqu'à la huitième manche, c'était un match très serré qui aurait pu aller des deux côtés, a estimé le gérant des Dodgers, Dave Roberts. Nous allons prendre cette journée de congé et nous allons revenir samedi avec Clayton sur la butte. Nous nous attendons à remporter cette partie.»

Inutile de rappeler qu'ils étaient dans cette position favorable il y a 13 ans, retournant au Wrigley Field avec une avance de 3-2 contre les Marlins de la Floride. Malgré la venue de leurs deux as, Mark Prior et Kerry Wood, au monticule, les Cubs s'étaient effondrés et ils ont par la suite vu les Marlins remporter les grands honneurs contre les Yankees de New York.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer