Aroldis Chapman s'excuse d'avoir utilisé une arme à feu

Le releveur numéro 1 des Yankees de New... (Photo Chris O'Meara, AP)

Agrandir

Le releveur numéro 1 des Yankees de New York Aroldis Chapman a écopé d'une suspension de 30 matchs pour un incident impliquant sa conjointe en octobre dernier.

Photo Chris O'Meara, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Tampa

Vingt-quatre heures après avoir accepté sa suspension de 30 matchs, le spécialiste des fins de match des Yankees de New York Aroldis Chapman s'est excusé d'avoir utilisé une arme à feu, mais il a insisté pour dire qu'il n'a jamais blessé sa copine.

Chapman a reconnu sa culpabilité, écopant ainsi d'un sanction imposée par les Ligues majeures de baseball en vertu de leur nouvelle politique en matière de violence conjugale.

Sa copine, Cristina Barnea, a confié aux policiers qu'il l'avait bousculée et étranglée pendant une dispute survenue le 30 octobre dernier à leur domicile de Davie. Chapman a admis qu'ils s'étaient chicanés, mais a ajouté qu'il avait été jeté au sol par le frère de Barnea. Il s'est ensuite emparé d'une arme à feu et a tiré huit balles à travers un mur et une fenêtre alors qu'il était embarré dans le garage.

Les procureurs n'ont pas déposé d'accusations, faute de preuves.

«Je veux profiter de cette opportunité pour être clair, je m'excuse d'avoir utilisé une arme à feu, a mentionné Chapman mercredi avant le match d'ouverture du camp d'entraînement des Yankees. C'était une erreur de jugement de ma part. Mais je veux aussi dire que je n'ai jamais blessé ma copine. Je veux que ce soit clair. J'accepte la sanction à cause de mon erreur de jugement, et je veux absolument tourner la page sur cet incident.»

Chapman a ajouté qu'il ne possédait plus d'arme à feu.

«Je crois que la leçon est claire pour tout le monde, a continué Chapman. Tu dois prendre de meilleures décisions dans certaines situations. En même temps, je veux saisir cette opportunité pour tourner la page. Je ne veux plus avoir à parler de ça, parce que ç'a créé une distraction non seulement pour moi, mais pour ma famille et mes coéquipiers. Je veux me concentrer sur le baseball, ce que je maîtrise le mieux, et essayer d'aider cette équipe à remporter un championnat.»

En vertu de la sanction imposée mardi, l'artilleur purgera sa suspension à compter du match d'ouverture des Yankees le 4 avril. Il perdra 30 jours de rémunération - soit 1 856 557 $ US sur son salaire annuel de 11 325 000 $. L'entente précise qu'il sera admissible au marché des joueurs autonomes après cette saison, sauf s'il écope d'une autre suspension pour sa conduite à l'extérieur du terrain qui entraînerait des sanctions supplémentaires.

Chapman a d'ailleurs admis que son accession au marché des joueurs autonomes avait joué un rôle dans sa décision d'accepter sa suspension de 30 parties.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer