Alex Anthopoulos devient vice-président des Dodgers

Alex Anthopoulos... (PHOTO AP)

Agrandir

Alex Anthopoulos

PHOTO AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Gregory Strong
La Presse Canadienne
Toronto

L'ex-directeur général des Blue Jays Alex Anthopoulos ne croyait plus en son avenir à Toronto. Il a plutôt trouvé ce qu'il cherchait chez les Dodgers de Los Angeles.

Le Montréalais de 38 ans est le nouveau vice-président des opérations baseball des Dodgers, a annoncé la formation de la section Ouest de la Nationale sur son compte Twitter.

Il se retrouve donc au sein d'une équipe de direction très expérimentée qui compte notamment sur le président des opérations baseball Andrew Friedman, le vice-président senior aux opérations baseball Josh Byrnes - deux ex-directeurs généraux du Baseball majeur - et l'actuel directeur général Farhan Zaidi.

«C'est très excitant pour moi parce que je crois que c'est exactement ce qu'il me fallait, a expliqué Anthopoulos en conférence téléphonique. Et je crois que je vais m'améliorer à chaque jour, simplement parce que je vais les côtoyer quotidiennement.»

Cette embauche permet aussi à Anthopoulos de renouer avec Isamel Cruz, qui était son conseiller spécial et directeur des opérations en Amérique latine avant de se joindre aux Dodgers en novembre dernier.

Après avoir bâti une équipe qui a participé aux séries éliminatoires pour la première fois en 22 ans et à deux victoires d'une participation à la Série mondiale, Anthopoulos en a surpris plusieurs en refusant une offre de contrat des Jays en octobre dernier.

Quelques jours plus tard, le président Paul Beeston a pris sa retraite et a été remplacé par l'ex-dirigeant des Indians de Cleveland Mark Shapiro. Anthopoulos avait alors déclaré qu'il ne croyait pas que de revenir avec les Jays était le meilleur scénario pour lui. Il a éventuellement été remplacé par Ross Atkins.

Anthopoulos aimerait passer 20 ans à L.A.

Au cours des deux derniers mois, Anthopoulos a déclaré qu'il avait eu de bonnes conversations avec plusieurs clubs et quelques opportunités dans l'univers des médias également. Il a ajouté que certaines équipes avaient l'impression qu'il ne serait là que temporairement en attendant qu'un poste de directeur général ne se libère ailleurs, mais Anthopoulos a fait remarquer mardi qu'il n'avait pas abordé ce processus en voyant à court terme.

Lorsque l'opportunité de travailler pour les Dodgers s'est présentée, il en a discuté avec les membres de sa famille et a décidé que ce serait la meilleure chose à faire.

«Je ne pense pas aux autres fonctions, ni aux autres postes, a-t-il confié. Je serais très heureux si on me disait que c'est ici que je passerai les 20 prochaines années de ma carrière.»

Anthopoulos donnera un coup de main dans toutes les opérations baseball des Dodgers. Il travaillera quotidiennement aux bureaux de l'équipe en compagnie de Zaidi - qui est originaire de Sudbury, en Ontario - et Friedman afin d'essayer d'améliorer le club.

«Je crois que mon rôle pourrait se transformer un petit peu, mais je crois qu'en raison de mes expériences précédentes, je peux les aider dans à peu près n'importe quoi», a résumé Anthopoulos.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer