Les Rays l'emportent face aux Jays

Les joueurs des Rays célèbrent à la fin... (PHOTO JON BLACKER, PC)

Agrandir

Les joueurs des Rays célèbrent à la fin du match.

PHOTO JON BLACKER, PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
TORONTO

Curt Casali a dénoué l'impasse avec un circuit en huitième et les Rays de Tampa Bay l'ont emporté 3-2 face aux Blue Jays de Toronto, samedi.

Le receveur et neuvième frappeur a brisé l'égalité avec sa deuxième longue balle de la saison, au-delà de la clôture du champ gauche. Ryan Tepera (0-1) en a été la victime.

Une manche plus tôt, son coéquipier Brandon Guyer avait nivelé les chances avec une claque en solo.

«C'était excitant, a dit Casali, qui disputait son 14e match depuis son rappel des mineures, le 13 juin. Ce n'était clairement pas ce que j'avais en tête. Je voulais simplement me rendre sur les sentiers.»

La victoire est allée au releveur Kevin Jepsen (2-5), tandis que Jake McGee a mérité un quatrième sauvetage.

«Il faut gagner les matchs serrés, a déclaré le gérant John Gibbons. On n'aura pas le dessus au chapitre de la puissance chaque soir. Surtout contre les Rays parce qu'ils ont de bons lanceurs. La relève fait le travail. C'est rare qu'ils accordent beaucoup de points.»

Jose Bautista a cogné son 18e circuit de la saison pour les Jays, qui ont aussi frappé trois doubles.

Bautista s'est également distingué en défense avec un beau catch en glissant au champ droit, en première manche.

Avec le score 1-1, le voltigeur de centre Kevin Pillar a épinglé Tim Beckham au marbre en cinquième, mettant ainsi fin au début de la manche. Pillar a aussi fourni un double et un point marqué.

Beckham a marqué le premier point des siens peu après une révision vidéo en sa faveur au premier but, après qu'il ait plongé à temps pour revenir au coussin, quand R. A. Dickey a tenté de le surprendre. L'arbitre Ben May l'avait déclaré retiré.

Une feinte illégale et un roulant plus tard, John Jaso a poussé Beckham au marbre avec un double automatique.

Le match a été disputé devant 41 583 personnes au Rogers Centre.

Dimanche, les lanceurs partants seront Chris Archer pour les Rays et Marco Estrada pour les Jays.

À ses trois derniers départs, Archer (9-6) compte deux revers et une sortie sans verdict. Estrada a quant à lui un dossier de 6-5.

Robinson Cano se fait plaisir contre son ancienne équipe

Robinson Cano a entendu les huées au Yankee Stadium. Le fait de faire le tour des sentiers, non pas une mais deux fois, devant ses anciens partisans y a évidemment largement contribué.

Cano a mis un terme à sa plus longue léthargie de la saison avec deux longues balles contre son ancienne équipe, Hisashi Iwakuma a lancé jusqu'en sixième manche et les Mariners de Seattle ont tenu bon pour battre les Yankees de New York 4-3, samedi.

«Je me suis simplement présenté au bâton et j'ai fait des dommages», a déclaré Cano.

Montrant une moyenne au bâton de ,249 avec six circuits et 30 points produits, Cano est au coeur des problèmes des Mariners, cette saison. Il a cependant sorti l'artillerie lourde contre l'équipe qu'il a quittée pour s'entendre avec les Mariners avant la saison 2014.

Le joueur de deuxième but a répondu aux huées en première avec une claque aux dépens de Michael Pineda (9-6) par-dessus le mur du champ centre alors que Kyle Seager était sur les sentiers. Les Mariners ont ainsi mis fin à une série de sept revers contre les Yankees.

Cano a refait le coup à Pineda en sixième manche, envoyant la balle au deuxième balcon au champ droit pour enregistrer son 14e match de plus d'un circuit - ses 13 premiers étant survenus dans l'uniforme des Yankees. Il a aussi frappé un simple et a été retiré sur un roulant.

«Je ne sais pas comment on se sent quand 40 000 personnes vous huent, a déclaré le gérant des Mariners Lloyd McClendon. Robby c'est Robby. Robby va frapper.»

Avec cette victoire, les Mariners ont amélioré leur fiche à 22-22 à l'étranger cette saison après avoir perdu 11 de leurs 17 premiers matchs en début de saison. Les Mariners ont empêché les Yankees de passer à 10 matchs au-delà du plateau des ,500 pour la première fois depuis le 13 septembre 2013.

Brian McCann a créé l'égalité avec un circuit de deux points avec deux retraits en quatrième aux dépens de Isashi Iwakuma (2-1), qui a lancé durant cinq manches et deux tiers.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer