Recrues de l'année: un trio des Cubs mène la charge

Kris Bryant, des Cubs de Chicago, est classé... (Photo Lenny Ignelzi, archives AP)

Agrandir

Kris Bryant, des Cubs de Chicago, est classé au premier rang des plus beaux espoirs par le magazine spécialisé Baseball America.

Photo Lenny Ignelzi, archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Frédéric Daigle
La Presse Canadienne

Qui succédera à Jose Abreu et Jacob deGrom à titre de recrues de l'année dans le baseball majeur?

S'il est beaucoup trop tôt pour le prédire en mars, certains semblent déjà avoir une longueur d'avance, dont un trio de jeunes joueurs prometteurs des Cubs de Chicago. Voici une liste des candidats potentiels dressée par La Presse Canadienne.

Kris Bryant, 3B/Voltigeur, Cubs de Chicago

Le magazine spécialisé Baseball America le classe au premier rang des plus beaux espoirs et ses statistiques au camp d'entraînement tendent à lui donner raison: une moyenne de ,425, neuf circuits et 15 points produits en 40 présences au bâton pour une moyenne de puissance de 1,175 en date de lundi. En 2014, aux niveaux AA et AAA, il a frappé pour ,325 avec 43 circuits et 110 points produits.

«Il est prêt et il mérite sa place dans le baseball majeur, a indiqué un dépisteur à La Presse Canadienne. Mais c'est une business et la tendance est de rappeler ces joueurs plus tard en cours de saison afin de gagner une année de plus avant leur autonomie.»

Retranché lundi, Bryant ne devrait pas moisir longtemps dans les ligues mineures: 12 jours seulement avec leur club AAA de l'Iowa seront suffisants pour lui faire perdre une - précieuse - année d'admissibilité à l'autonomie.

Le nouveau gérant, Joe Maddon, a de son côté indiqué qu'il s'amenait dans la Ville des Vents pour gagner la Série mondiale, pas pour participer aux séries. Parions que les Cubs, qui ont échangé leur troisième-but Luis Valbuena cet hiver, n'ont pas de meilleure option que Bryant pour le troisième sac présentement.

Jorge Soler, Voltigeur, Cubs de Chicago

Les partisans des Cubs ont pu avoir un avant-goût du talent de Soler l'été dernier, alors qu'il a disputé 24 rencontres à Chicago. Ils n'ont pas été déçus! Le voltigeur a maintenu une moyenne de ,292 et démontré de la puissance, avec 14 de ses 26 coups sûrs pour plus d'un but, dont cinq longues balles. Il connaît aussi un bon camp: les coups sûrs et la puissance sont encore au rendez-vous, comme en font foi ses moyennes de ,333/,380/,600 et ses 10 points produits en 45 présences.

Addison Russell, Arrêt-court, Cubs de Chicago

Évoluant surtout au niveau AA l'an dernier, Russell a fait écarquiller les yeux avec son bâton (,295/,350/,508), mais aussi par son jeu en défensive, alors qu'il n'a commis que quatre erreurs pour maintenanir une moyenne défensive de ,985.

Les Cubs comptent déjà sur un jeune arrêt-court de talent en Starlin Castro, qui a déjà participé trois fois au match des étoiles et compte une saison de plus de 200 coups sûrs. Mais il ne serait pas le premier joueur à devoir apprendre une nouvelle position pour une recrue prometteuse.

Rusney Castillo, Voltigeur, Red Sox de Boston

Embauché au coût de 72,5 millions US pour sept ans en août dernier, le transfuge cubain a connu des débuts intéressants, conservant une moyenne de ,333 au cours des 10 rencontres qu'il a disputées. S'il connaît un camp ordinaire au bâton (,263/,263/,684), il connaît toutefois de bons moments en défensive et livre une chaude lutte pour le poste de partant dans le champ droit.

«Avec l'arrivée d'Hector Olivera à Los Angeles, 2015 pourrait être l'année des Cubains, a imagé un dépisteur. En fait, après Abreu l'an dernier et Yoenis Cespedes il y a quelques saisons, nous pourrions bien être dans la décennie des Cubains.»

Joc Pederson, Voltigeur, Dodgers de Los Angeles

Après des débuts plutôt tièdes en 2014 (,143/,351/,143 en 18 matchs), l'espoir des Dodgers connaît tout un camp: 10 de ses 21 coups sûrs jusqu'ici l'ont été pour plus d'un but, lui conférant une ligne offensive plus qu'intéressante à ,389/,421/,796. Les points produits sont également au rendez-vous: 12 en 22 rencontres.

Daniel Norris, Lanceur gaucher, Blue Jays de Toronto

Après deux saisons difficiles à ses débuts professionnels, Norris a éclos l'an dernier, compilant une fiche de 12-2 avec une m.p.m. de 2,53 en 25 départs aux niveaux A, AA et AAA, des statistiques qui lui ont permis d'effectuer un premier séjour - infructueux - à Toronto. Au camp, il a jusqu'ici remporté ses deux décisions et limité l'adversaire à une moyenne de ,229.

Marco Gonzales, Lanceur gaucher, Cardinals de St. Louis

Après avoir compilé une fiche de 4-2 en 10 matchs, dont cinq départs l'an dernier, le jeune gaucher est en train de se tailler une place comme cinquième partant au camp des Cards, où il a compilé une fiche de 3-0 en cinq rencontres (quatre départs), au cours desquelles il n'a alloué que deux points mérités en 17 manches et un tiers. Les frappeurs adverses n'ont pas mieux fait que ,183 ce printemps.

«Les Cards constituent une pépinière de jeunes lanceurs et s'il n'amorce pas la saison à St. Louis, c'est certain qu'il y sera lors du dernier match de la saison», a assuré un dépisteur de la Nationale à La Presse Canadienne.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer