Série mondiale: un duel étonnant

Les Royals de Kansas City sont toujours invaincus... (Photo Charlie Riedel, AP)

Agrandir

Les Royals de Kansas City sont toujours invaincus en séries éliminatoires et ils pourront entamer la Série mondiale contre les Giants de San Francisco à domicile à compter de mardi.

Photo Charlie Riedel, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Ben Walker
Associated Press

Le mystère plane sur cette Série mondiale entre les Royals de Kansas City, toujours invaincus en séries éliminatoires, et les Giants de San Francisco, un club expérimenté qui a été mis à l'épreuve plus d'une fois.

Mais les deux formations n'ont pas vraiment d'antécédents. Elles se sont affrontées 12 fois depuis l'instauration des matchs interligues en 1997, et les Royals ont gagné neuf fois.

Néanmoins, même si les Royals sont toujours invaincus en séries éliminatoires et qu'ils pourront entamer la Série mondiale au stade Kauffman à compter de mardi, les preneurs aux livres considèrent les Giants comme étant - légèrement - favoris pour l'emporter.

Un duel étonnant? Peut-être, même si les deux clubs avaient des attentes très élevées lorsqu'ils se sont rencontrés à Surprise - en Arizona, où Hunter Pence a frappé une longue balle qui a permis aux Giants de battre les Royals tôt lors du camp d'entraînement printanier.

Rendus en août, les Royals étaient sur une lancée. Ils ont balayé une série de trois matchs à domicile contre les Giants, venant à bout des artilleurs étoiles Madison Bumgarner, Tim Hudson et Tim Lincecum. Ils ont également commis sept larcins dans le troisième et dernier affrontement, tandis que le spécialiste des fins de match des Royals Greg Holland excellait sur la butte.

«Nous sommes conscients que nous affronterons une très bonne équipe. Mais le fait que nous soyons rendus ici, c'est suffisant pour festoyer», a déclaré le gérant des Giants Bruce Bochy à la suite de la longue balle victorieuse de Travis Ishikawa en fin de neuvième manche du cinquième match qui confirmait l'élimination des Cardinals de St. Louis en série de championnat de la Ligue nationale.

Les Royals, qui ont compilé une fiche de 8-0 en séries éliminatoires dans la Ligue américaine, sont de retour en Série mondiale pour la première fois depuis qu'ils ont défait les Cardinals en 1985. Ça fait 29 ans - l'âge moyen des joueurs qui font partie des Royals est de 28 ans. Ça inclut le releveur Brandon Finnegan, qui a lancé pour l'Université Texas Christian cet été en Série mondiale universitaire.

«Ils sont en feu, a reconnu le premier but Buster Posey, qui a déjà deux bagues de champions de la Série mondiale, à propos des Royals. Nous les avons affrontés plus tôt cette saison et ils nous ont littéralement corrigés. Nous sommes conscients que ce sera une grosse commande.

«C'est une équipe dynamique qui lance très bien, qui dispose d'une très bonne défensive. Ils ont de la puissance, également, ainsi que de la vitesse.»

Le voltigeur Lorenzo Cain, lauréat du titre de joueur par excellence de la série de championnat de l'Américaine, et les Royals disposeront d'une période de repos de cinq jours avant le premier match. Si on se fie à l'histoire, les longues périodes de repos en octobre sont habituellement synonymes d'un manque de synchronisme plutôt que d'une période de repos bénéfique.

Pour leur part, les Giants tenteront de poursuivre leur série de succès, après avoir été sacrés champions de la Série mondiale en 2010 et 2012. Le joueur d'avant-champ Pablo Sandoval, surnommé «Kung Fu Panda» et ex-joueur par excellence de la Série mondiale, et sa bande disposeront eux aussi d'une longue période de repos après avoir abattu les Cardinals.

«Beaucoup de joueurs dans ce vestiaire ont déjà vécu une situation semblable... ils savent à quoi s'attendre et ne craignent pas ce qui s'en vient», a confié Bumgarner, le joueur par excellence de la série de championnat de la Nationale.

«Et je crois que les jeunes joueurs de l'équipe qui n'ont jamais vécu cette expérience auparavant en sont conscients, et qu'ils se motivent de cette façon, en se disant qu'ils n'ont pas à être effrayés, a-t-il poursuivi. Ce sera une série très amusante contre les Royals.»

Ce sera la première fois que les équipes repêchées des deux ligues s'affronteront en Série mondiale depuis celle qui s'était conclue en sept matchs entre les Angels de Los Angeles et les Giants en 2002.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer