Les Canadiens remportent le bronze au 4 x 100 m libre mixte

Le quatuor canadien était composé de Penny Oleksiak, Chantal Van... (PHOTO FERENC ISZA, AGENCE FRANCE-PRESSE)

Agrandir

Le quatuor canadien était composé de Penny Oleksiak, Chantal Van Landeghem, Javier Acevedo et Yuri Kisil.

PHOTO FERENC ISZA, AGENCE FRANCE-PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
BUDAPEST, Hongrie

L'équipe canadienne a remporté la médaille de bronze au relais mixte 4x100 mètres style libre, samedi, aux Championnats mondiaux de la FINA.

Le quatuor composé de Yuri Kisil, Javier Acevedo, Chantal van Lendeghem et Penny Oleksiak a franchi la distance en trois minutes, 23,55 secondes.

Seulement les États-Unis (3:19,60) et les Pays-Bas (3:21,81) ont mieux fait que le Canada.

Le triomphe des Américains a permis à Caeleb Dressel de devenir le premier nageur à gagner trois médailles d'or lors de la même soirée aux mondiaux. Dressel a aussi triomphé au 50 m style libre et au 100 m papillon, samedi.

«Wow! Quelle journée amusante», a déclaré l'Américain âgé de 20 ans.

Le bronze du Canada a permis de tourner la page sur un début de soirée difficile, alors que les nageuses canadiennes avaient été exclues du podium lors des finales individuelles.

Oleksiak a terminé en cinquième position au 50 m papillon, tandis que Kylie Masse et Hilary Caldwell ont pris respectivement le cinquième et le sixième rang au 200 m dos.

Oleksiak a tout de même battu son propre record canadien au 50 m papillon en arrêtant le chrono à 25,62. Elle avait établi le record de 25,66 en juin, à Barcelone.

La Suédoise Sarah Sjostrom a triomphé en 24,60, devant la Néerlandaise Ranomi Kromowidjojo (25,38) et l'Égyptienne Farida Osman (25,39).

De son côté, Caldwell a glissé du troisième au sixième rang dans la dernière portion du 200 m dos, se contentant d'un chrono de 2:07,15. Pour sa part, Masse, qui avait gagné l'or au 100 m dos plus tôt cette semaine, a franchi la distance en 2:07,04.

L'Australienne Emily Seebohm s'est imposée en 2:05,68, devant la Hongroise Katinka Hosszu (2:05,85) et l'Américaine Kathleen Baker (2:06,48).

La Canadienne Rachel Nichol a pour sa part obtenu une place en finale du 50 m brasse, présentée dimanche, en signant le huitième meilleur temps des demi-finales. Ses compatriotes Sandrine Mainville et Michelle Toro n'ont pas été en mesure d'accéder à la finale au 50 m style libre. Javier Acevedo a subi le même sort au 50 m dos.

L'étoile de la soirée a été sans contredit Dressel, qui a remporté ses quatrième, cinquième et sixième médailles d'or des championnats.

Au 50 m style libre, Dressel a complété le sprint en 21,15, suivi du Brésilien Bruno Fratus et du Britannique Benjamin Proud.

De retour dans la piscine seulement 34 minutes plus tard, Dressel est passé à quatre centièmes de seconde de fracasser le record de Michael Phelps au 100 m papillon, signant un chrono de 49,86.

Il a finalement aidé les États-Unis à établir un record mondial au relais mixte 4x100 m style libre en étant le premier à sauter à l'eau.

«Le dernier relais a vraiment été amusant, a déclaré Dressel. Je tenais à faire le premier 100 mètres, même si ça me laissait un peu moins de temps pour récupérer. Quelle belle soirée!»

Dressel a volé la vedette à l'Américaine Katie Ledecky, qui a gagné l'or au 800 m style libre en 8:12,68. La Chinoise Li Bingjie (8:15,46) et l'Américaine Leah Smith (8:17,22) ont complété le podium.

Il s'agissait pour Ledecky de sa cinquième médaille d'or des championnats. Elle a aussi gagné une médaille d'argent.

La finale du tournoi masculin de water-polo était aussi présentée samedi et la Croatie a joué les trouble-fête en battant le Hongrie 8-6. La Serbie a complété le podium grâce à une victoire de 11-8 face à la Grèce.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer