Le procès de Michael Phelps retardé d'un mois

Michael Phelps a été accusé le 30 septembre... (Photo Mark J. Terrill, archives AP)

Agrandir

Michael Phelps a été accusé le 30 septembre de conduite avec les facultés affaiblies, d'excès de vitesse et d'avoir traversé des lignes doubles sur l'Interstate 95 à Baltimore.

Photo Mark J. Terrill, archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Associated Press
Baltimore

Le procès de Michael Phelps pour conduite avec les facultés affaiblies a été retardé d'un mois.

L'athlète, qui a décroché 18 médailles olympiques, devait se présenter en cour le 19 novembre. Il défilera plutôt devant le juge le 19 décembre, à la demande de son avocat.

Phelps a été accusé le 30 septembre de conduite avec les facultés affaiblies, d'excès de vitesse et d'avoir traversé des lignes doubles sur l'Interstate 95 à Baltimore. Les policiers ont indiqué qu'il avait échoué le test d'ivressomètre - il affichait un taux d'alcoolémie de 0,14, alors que la limite permise est de 0,08 au Maryland.

Une semaine plus tard, USA Swimming a suspendu le nageur de 29 ans pour six mois et l'a forcé de se retirer des prochains championnats du monde de natation.

S'il est reconnu coupable, Phelps pourrait écoper d'une peine d'emprisonnement maximale d'un an.

En 2004, Phelps avait plaidé coupable à une accusation de conduite avec les facultés affaiblies sur la rive Est du Maryland. Il avait été absous puisqu'à l'époque il était un jeune conducteur qui en était à sa première offense du genre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer