Courte piste: Kim Boutin et Samuel Girard médaillés au 1000 m

Le médaillé d'or Liu Shaolin Sandor, au centre,... (Photo Ahn Young-joon, AP)

Agrandir

Le médaillé d'or Liu Shaolin Sandor, au centre, le médaillé d'argent Hwang Dae-heon, à gauche, et le médaillé de bronze Samuel Girard.

Photo Ahn Young-joon, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Sportcom

Kim Boutin a ajouté une autre médaille à sa collection récoltée cet automne avec l'argent au 1000 m de la Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste disputée à Séoul, en Corée du Sud. En cette dernière journée de compétition dimanche, Samuel Girard s'est aussi distingué dans cette épreuve en obtenant le bronze.

Choi Min-jeong, au centre,devant Kim Boutin, à gauche,... (Photo Ahn Young-joon, AP) - image 1.0

Agrandir

Choi Min-jeong, au centre,devant Kim Boutin, à gauche, et Shim Suk-hee.

Photo Ahn Young-joon, AP

Boutin, meneuse au classement de la Coupe du monde sur cette distance, a franchi la ligne d'arrivée derrière la favorite locale, Choi Min-jeong. La Néerlandaise Yara van Kerkhof a quant à elle fini troisième.

« Elles étaient deux Sud-Coréennes pour m'empêcher d'être devant, donc c'est certain que ç'a été un peu difficile pour moi de contrer ça. J'aurais dû retourner à l'avant. Je n'aurais pas dû les laisser ensemble avec cinq tours à faire. Je dois casser le fait qu'elles sont une derrière l'autre parce que c'est là qu'elles sont fortes. En étant une Canadienne en finale, c'était plus difficile. C'était un bon défi pour moi et c'était une grosse course », a commenté l'athlète de 22 ans.

La Sherbrookoise termine donc les quatre Coupes du monde avec un total de sept médailles en épreuves individuelles, soit deux d'or (500 m et 1000 m), quatre d'argent (500 m, deux au 1000 m et 1500 m) et une de bronze (1500 m). Elle a aussi en main l'argent et le bronze au relais 3000 m avec ses coéquipières.

« Je suis très fière de mes résultats. J'ai fait un énorme travail avec mon préparateur mental et mon entraîneur pour faire en sorte que je sois dans la zone et que j'aie confiance en moi pour toutes les Coupes du monde, a-t-elle ajouté. Je pense que ç'a payé parce que j'étais dans une direction où je ne me posais pas de question et où je faisais juste foncer en ayant confiance dans mes forces. »

Girard retrouve ses sensations

Chez les hommes, Girard n'a pas connu le même dénouement de course que la veille où il avait conclu au pied du podium du 1500 m. Médaillé de bronze, le patineur de Ferland-et-Boilleau s'est taillé une place parmi le groupe de tête. Le podium du 1000 m a été complété par le Hongrois Shaolin Sandor Liu (or) et le Sud-Coréen Hwang Dae-heon (argent).

« J'ai mieux abordé ma fin de semaine que le week-end dernier. J'avais moins de jambes dans ma finale du 1500 m de samedi que dans celle de dimanche. Au 1000 m, je me suis bien placé en début de course. Il y a eu un accrochage, mais j'ai réussi à prendre la troisième place », a fait savoir Girard, déjà médaillé d'or (500 m) et d'argent (1000 m) plus tôt cette saison.

« Cet automne, j'y allais vraiment pour amasser des points afin de qualifier le pays pour les Jeux olympiques. Les médailles n'étaient pas l'objectif principal. Je suis super content de mon début de saison. En Chine, ç'a moins bien été. Je voulais finir les Coupes du monde avec de bons feelings pour arriver aux Jeux et me rappeler de mes derniers moments pour répéter là même chose en Corée du Sud. »

Les Canadiennes gagnent la finale B au relais

En action en finale B du relais 3000 m, Jamie Macdonald (Colombie-Britannique), Marianne St-Gelais (Saint-Félicien), Valérie Maltais (Saguenay) et Kim Boutin ont fini premières devant les Hongroises Andrea Keszler, Petra Jaszapati, Sara Luca Bacskai et Bernadett Heidum ainsi que les Japonaises Shione Kaminaga, Aoi Watanabe, Yuki Kikuchi et Sumire Kikuchi.

Même si les hommes n'étaient pas des finales du relais après avoir été éliminés vendredi, Samuel Girard s'est dit satisfait du parcours de l'équipe qui a récolté deux médailles d'or et une de bronze.

« Nous avions déjà qualifié le relais (pour les Jeux olympiques) avant le week-end. Il n'y avait pas de stress là-dessus, mais nous voulions tout de même participer à la finale pour avoir une dernière chance de nous mesurer à nos adversaires. Nous n'avons pas eu cette opportunité, mais nous avons encore deux mois et demi pour nous pratiquer et regarder des vidéos avant les Olympiques. »

Le Canada prêt pour les Jeux olympiques

Le Canada conclut les Coupes du monde avec un total de 14 médailles dans les épreuves individuelles et de 5 aux relais. Selon Kim Boutin et Samuel Girard, une des raisons qui explique ce succès est la chimie d'équipe qui règne au sein de la délégation du pays.

« Je pense que nous étions tous dans la bonne zone, nous avons bien travaillé ensemble et nous pouvons être fiers de ce que nous avons accompli », a dit Boutin.

« La chimie d'équipe est vraiment excellente cette année. Je fais partie de l'équipe depuis 2014 et je constate que ça s'améliore chaque saison. Nous travaillons bien ensemble et nous poussons nos limites pour avoir de bons résultats. Il y a aussi une bonne équipe de personnel qui nous entoure, ce qui crée une belle dynamique. Nous étions tous prêts pour l'année olympique et nous voulons tous peaufiner nos derniers moments pour être prêts pour les Jeux de Pyeongchang », a conclu Girard.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer