L'avenir de l'équipe féminine de patinage artistique est prometteur

Alaine Chartrand, une Ontarienne de 19 ans, a... (Photo Darren Calabrese, PC)

Agrandir

Alaine Chartrand, une Ontarienne de 19 ans, a remporté l'or aux championnats canadiens de patinage artistique.

Photo Darren Calabrese, PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Lori Ewing
La Presse Canadienne
Halifax

Le Canada enverra aux championnats du monde de patinage artistique ce qui pourrait se révéler sa meilleure équipe féminine en plus de deux décennies.

Pendant que les projecteurs étaient surtout braqués sur Patrick Chan aux championnats canadiens la semaine dernière, c'est l'épreuve féminine qui a enthousiasmé le directeur de la haute performance à Patinage Canada, Mike Slipchuk.

Alaine Chartrand, une Ontarienne de 19 ans, a remporté l'or à l'issue d'une épreuve où seulement quatre points ont séparé les médaillées.

«C'est prometteur deux ans avant les Jeux olympiques, elles vont se pousser l'une l'autre, a déclaré Slipchuk. Voilà ce qui va nous rendre plus forts. Quant vous récoltez près de 200 points (Chartrand a obtenu un total de 201,99 points) pour gagner les championnats canadiens et que les deux autres sont sur vos talons, c'est signe que nous allons dans la bonne direction.»

Chartrand, qui avait déjà réussi des triples Axel à l'entraînement - un exploit plutôt rare chez les dames - et la médaillée d'argent Gabrielle Daleman ont été nommées au sein de l'équipe canadienne en vue des championnats du monde qui auront lieu du 28 mars au 3 avril à Boston.

Si le Canada grimpe régulièrement sur le podium dans les compétitions masculines, en couple et en danse sur glace, la médaille d'argent de Joannie Rochette en 2009 demeure la seule de l'équipe dans le concours féminin depuis la deuxième place d'Elizabeth Manley en 1988.

Et le Canada n'a pas eu deux patineuses parmi le top 10 depuis 1994.

«Si elles patinent comme elles l'ont fait ici, elles vont terminer parmi les 10 premières selon moi, a ajouté Slipchuk. Elles ont certainement le talent et le programme pour être compétitives avec les 10 premières.»

Chan et Liam Firus, de North Vancouver, sont les représentants canadiens chez les messieurs.

En couple, le Canada misera sur les champions en titre Meagan Duhamel et Eric Radford; Julianne Séguin, de Longueuil, et Charlie Bilodeau, de Trois-Rivières, ainsi que Lubov Ilyushechkina et Dylan Moscovitch.

Kaitlyn Weaver et Andrew Poje, médaillés d'argent et de bronze aux mondiaux, forment l'un des trois couples retenus en danse sur glace. Les deux autres sont composés de Piper Gilles et Paul Poirier, de même que Elisabeth Paradis, de Loretteville, et Francois-Xavier Ouellette, de Laval.

Slipchuk est également excité quand il pense à Stephen Gogolev, un Torontois de 11 ans, qui pourrait devenir la prochaine grande vedette chez les hommes. Gogolev a remporté le titre novice, mardi, par la marge de 22 points et le jeune homme, qui a Brian Orser pour entraîneur, a selon Slipchuk réussi l'un des meilleurs triples Axel de la semaine - incluant l'épreuve masculine senior.

Les championnats nationaux déterminaient également l'équipe pour la compétition des Quatre continents du 16 au 21 février à Taiwan.

L'équipe est identique à celle des mondiaux, en plus de l'ajout de Kaetlyn Osmond chez les dames et de Kevin Reynolds chez les hommes.

Osmond et Reynolds effectuent un retour au sein de l'équipe nationale après avoir subi de sérieuses blessures la saison dernière.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer