Le cheerleading et le muay-thaï obtiennent une reconnaissance provisoire du CIO

Une équipe de cheerleading au Championnat de cheerleading... (Photo Natalia Kolesnikova, archives Agence France-Presse)

Agrandir

Une équipe de cheerleading au Championnat de cheerleading étudiat de Russie.

Photo Natalia Kolesnikova, archives Agence France-Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Lausanne

Le cheerleading et le muay-thaï se sont hissés au sein du Mouvement olympique.
L'Union internationale de cheerleading (ICU) et la Fédération internationale de muay-thaï (IFMT) ont obtenu mardi une reconnaissance provisoire du comité exécutif du Comité international olympique (CIO), le premier pas sur la longue route menant au programme olympique.

Elles faisaient partie d'un groupe de 16 fédérations ayant demandé la reconnaissance du CIO plus tôt cette année. Ces deux sports rejoignent les 35 autres inscrits à la liste des fédérations reconnues.

Cette reconnaissance assure aux deux sports un financement de 25 000 $ US annuellement de la part du CIO. Ils sont aussi admissibles aux programmes de développement du CIO et leurs compétitions pourront être diffusées sur la Chaîne olympique.

La reconnaissance provisoire a une durée de trois ans. Au cours de cette période, le comité exécutif du CIO pourra recommander une reconnaissance complète, une autre étape nécessaire afin de rejoindre le programme olympique.

L'ICU est composée de plus de 100 fédérations nationales et compte plus de 4,5 millions de compétiteurs. Du côté de l'IFMT, elle est composée de 135 fédérations nationales et de près de 400 000 athlètes inscrits.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer