Le président du CIO pose un lapin à Rio

Victime d'un décalage horaire ou d'une caïpirinha de trop? Le président du CIO... (Photo AFP)

Agrandir

Photo AFP

Agence France-Presse
RIO DE JANEIRO

Victime d'un décalage horaire ou d'une caïpirinha de trop? Le président du CIO Thomas Bach s'est fait porter pâle mercredi à la visite du Parc olympique de Rio, à un an du coup d'envoi des JO-2016.

Contrairement à ce qu'annonçait encore mercredi matin le programme officiel, le président du Comité olympique international n'est pas apparu quelques heures plus tard à la visite du Parc olympique de Rio de Janeiro, où il devait donner une conférence de presse commune avec les autorités locales.

Aucune explication n'a d'abord été donnée à cette absence.

Ce n'est que lorsque la cérémonie présidée par le maire de Rio Eduardo Paes était bien avancée que le porte-parole du comité d'organisation Rio-2016 a évoqué un gros coup de fatigue du patron du CIO.

«Il était très, très fatigué» après son long voyage de Kuala Lumpur à Rio. Thomas Bach est resté à l'hôtel pour se reposer, a déclaré ce porte-parole devant les quelques 200 journalistes qui couvraient l'événement près du Parc olympique en voie d'achèvement.

A son arrivée mardi à Rio, M. Bach était apparu en bonne forme. Il avait sacrifié à quelques premiers rituels cariocas obligés, en tapant dans un ballon de football sur la plage avant de prendre un bain.

«J'ai bu une caïpirinha avec lui hier», a ensuite commenté le président du comité Rio-2016, Carlos Nuzman.

«Trente heures de vol plus une caïpirinha brésilienne, ça fatigue», a commenté sur le ton de la plaisanterie le maire Eduardo Paes.

Avant d'assurer: «Ce fut juste une caïpirinha», en référence au cocktail national brésilien à base de cachaça (alcool de canne), de citron vert écrasé et de sucre, un peu traître pour les néophytes.

Le président du CIO a fait «un grand sacrifice» pour être à Rio à un an du coup d'envoi des Jeux après son voyage fatigant en Malaisie, a justifié M. Nuzman.

Dans la soirée, visiblement plus frais, M. Bach a participé à la cérémonie officielle marquant le compte-à-rebours d'un an avant le début des JO de Rio, au côté de la présidente brésilienne Dilma Rousseff... Cérémonie suivie d'un concert de samba et de cocktails.




la liste:123302:liste;la boite:4317250:box

Rondelle libre>

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer