JO de 2024: Budapest veut aussi se porter candidate

Budapest s'apprête à faire mardi un pas décisif vers une candidature pour... (Photo Agence France-Presse)

Agrandir

Photo Agence France-Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Budapest

Budapest s'apprête à faire mardi un pas décisif vers une candidature pour l'organisation des Jeux olympiques et paralympiques d'été 2024, à l'occasion d'un vote prévu dans la matinée du conseil municipal de la capitale hongroise.

La délibération coïncidera mardi, Journée olympique mondiale, avec la candidature officielle de Paris, considérée comme un des favoris.

En cas de feu vert des instances municipales, le dossier de Budapest devra encore être avalisé par le Parlement hongrois, probablement en juillet, avant d'atterrir à son tour sur le bureau du Comité international olympique (CIO).

La capitale hongroise deviendrait la cinquième ville candidate, après Boston, Hambourg, Rome et Paris.

Proposée par le Comité olympique hongrois (MOB) en février, l'idée n'a pas immédiatement convaincu le maire de Budapest, Istvan Tarlos.

Le MOB, soutenu par le premier ministre conservateur Viktor Orban, a toutefois réussi à convaincre la municipalité du bien-fondé d'une candidature, alors que Budapest doit déjà accueillir les Mondiaux de natation en 2017 ainsi que des matchs de l'Euro 2020 de football.

Première candidature depuis 1960

Lors d'une résolution adoptée mi-juin, le MOB a jugé une candidature de Budapest «faisable et rentable», avec 3,5 milliards d'euros de recettes attendues pour environ 2,5 milliards d'investissements spécifiques prévus.

Budapest a d'ores et déjà lancé la construction d'une piscine ultra-moderne pour les Mondiaux et planifie l'érection d'un stade de 68 000 places pour l'Euro.

Le MOB prévoit l'installation de structures complémentaires, dont le village olympique et le centre de presse, sur une des îles danubiennes de la capitale hongroise.

Selon ses promoteurs, la candidature de Budapest (1,7 million d'habitants) s'inscrit dans la droite-ligne du voeu du président du CIO, Thomas Bach, d'assister à une déflation des budgets olympiques, après les sommets observés à Pékin et Londres.

Membre fondateur du CIO, la Hongrie n'a jamais obtenu l'organisation des Jeux. La dernière candidature de Budapest remonte à 1960, alors que le pays appartenait au bloc de l'Est.

Avec ses 9,9 millions d'habitants, la Hongrie figure au huitième rang des pays en termes de médailles olympiques, avec 168 fois l'or, 148 fois l'argent et 170 fois le bronze.

Champion olympique des poids coqs en 1996, le boxeur hongrois Istvan Kovacs a jugé dans une interview télévisée que l'accueil des JO de 2024 à Budapest représenterait un «investissement» qui contribuerait à «construire» la Hongrie.

Les villes candidates ont jusqu'au 15 septembre pour déposer leur dossier. Le CIO doit rendre sa décision à Lima en 2017.

À l'exception de Moscou en 1980, aucun pays de l'est de l'Europe n'a accueilli les Jeux olympiques d'été.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer