Pello Bilbao remporte le Tour de Beauce

Pello Bilbao (à droite) de l'équipe Caja Rural... (PHOTO ÉRICK LABBÉ, ARCHIVES LE SOLEIL)

Agrandir

Pello Bilbao (à droite) de l'équipe Caja Rural

PHOTO ÉRICK LABBÉ, ARCHIVES LE SOLEIL

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
SAINT-GEORGES

Pello Bilbao a bouclé la boucle pour la formation espagnole Caja Rural en s'emparant du maillot jaune du vainqueur au classement général du 30e Tour de Beauce dans les dernières minutes d'une étape urbaine à Saint-Georges, dimanche.

Pour une des rares fois dans l'histoire de cet événement sanctionné par l'UCI, le maillot jaune s'est décidé à la dernière étape. Les Espagnols auront remporté trois étapes sur route en plus du classement général.

Détenteur du maillot jaune depuis la deuxième étape Toms Skujins (Hincapie Racing) a vu la victoire lui glisser des doigts dans les deux derniers tours malgré ses efforts soutenus et ceux de son coéquipier Dion Smith.

«Nous avons tout fait de la bonne façon, a expliqué Smith qui a pris le troisième rang au classement général en plus de revêtir les maillots du gagnant au classement des points et celui du meilleur jeune. Quand il y a eu l'échappée, nous n'avons pas paniqué, nous voulions juste garder l'écart à moins d'une minute pour protéger le maillot de Toms [Skujins]. Caja Rural a travaillé fort dans les quatre derniers tours, ils nous mettaient de la pression.

«Personnellement je suis content, j'ai remporté deux maillots et nous sommes deuxième et troisième au classement général individuel.»

La joie était grande dans le camp du vainqueur du classement général et Bilbao a eu droit à la bascule de la part de ses équipiers pour souligner cette victoire. Et comme formation en tête du classement général par équipe, tout ce beau monde a célébré avec une bouteille de champagne.

«Les Hincapie ont travaillé très fort jusqu'à deux tours de l'arrivée et ils contrôlaient la course, a expliqué Bilbao. Nous avons profité d'un moment de fatigue de leur part pour attaquer, car nous avons vu une belle opportunité. Je suis impressionné par notre performance. J'avais quelques doutes sur ma forme et après le contre-la-montre de vendredi qui n'était pas très bon pour nous, je ne savais pas trop à quoi m'en tenir.»

Benjamin Perry, de la formation Silber, a gagné la cinquième et dernière étape, devançant Bilbao et Carlos Barbero.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer