Les Raptors chauffent les Warriors

Stephen Curry a marqué 44 points dans la victoire... (PHOTO DAN HAMILTON, USA TODAY)

Agrandir

Stephen Curry a marqué 44 points dans la victoire des siens.

PHOTO DAN HAMILTON, USA TODAY

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
LOS ANGELES

Golden State poursuit son début de saison parfait après sa 21e victoire décrochée dans la douleur à Toronto (112-109) samedi, tandis que Cleveland, sans LeBron James, ménagé, a concédé une troisième défaite consécutive, à Miami (99-84).

Le champion de la NBA en titre a enchaîné une 25e victoire consécutive si l'on inclut les quatre succès de la fin de la saison régulière 2014-15.

Seules deux équipes ont connu une période d'invincibilité plus longue dans l'histoire de la NBA, Miami avec 27 victoires de suite en 2012-13 et les Lakers avec 33 succès consécutifs en 1971-72.

Mais les Warriors, emmenés par l'inévitable Stephen Curry, auteur de 44 points - son septième match à plus de 40 points cette saison -, ont souffert face aux Raptors qui n'a jamais capitulé et qui est même brièvement passé en tête à deux reprises lors du dernier quart-temps.

Le calendrier de Golden State est infernal: les Warriors sont à mi-parcours d'une série de sept matchs consécutifs à l'extérieur et affrontent dès dimanche les Nets de Brooklyn.

Pendant que Golden State est au sommet, Cleveland est en chute libre: les Cavaliers, battus coup sur coup par Washington et La Nouvelle-Orléans, n'ont pas pesé lourd à Miami.

David Blatt avait décidé de faire souffler sa star LeBron James, privé de retrouvailles avec ses anciens coéquipiers Dwyane Wade (19 pts) et Chris Bosh (14 pts).

Cleveland affiche désormais un bilan de 13 victoires et sept défaites, tandis que Miami a pris les commandes de la conférence Est (12 v-6 d) à la faveur aussi de la défaite à domicile de Chicago face à Charlotte (102-96).

Seul San Antonio semble capable de suivre le rythme infernal de Golden State: les Spurs ont décroché leur 17e victoire en 21 matchs et sont toujours invaincus à domicile, non sans une grosse frayeur en fin de match face aux Celtics (108-105).

Houston poursuit son redressement: vainqueurs des Sacramento Kings (120-113) grâce à 31 points de James Harden et au « double double » de Dwight Howard (22 pts, 18 rbds), les Rockets ont enchaîné une troisième victoire de suite, leur cinquième succès en six matchs.

L'absent du jour: LeBron James 

« King James » était bien à Miami, mais il a suivi la défaite de Cleveland face à son ancienne équipe du banc et en costume. Les supporteurs du Heat qui le révéraient jusqu'à l'été 2014, pour leur avoir offert deux titres NBA et quatre finales en quatre saisons, n'ont pas manqué de le moquer en lui chantant « LeBron est fatigué ». « C'est ma décision, je sais que ce match tenait à coeur à LeBron, mais il ne faut ne pas prendre de risque », a expliqué David Blatt.

Le chiffre du jour: 1000

Les matchs de saison régulière disputés par Paul Gasol. L'Espagnol, seulement cinquième Européen à atteindre ce chiffre symbolique, n'a marqué que 13 points et les Bulls se sont inclinés à domicile face à Charlotte 102 à 96 et affiche un bilan mitigé de 11 victoires pour six défaites.

Le chiffre du jour (bis): 26 000

Les points inscrits depuis ses débuts NBA en 1995 par Kevin Garnett. « KG » qui dispute à 39 ans sa 21e saison en NBA, est devenu le 16e joueur de l'histoire à atteindre le chiffre des 26 000 points avec ses cinq points marqués lors de la défaite de Minnesota face à Portland (109-103).

La statistique du jour: 311

L'écart cumulé en points lors des 21 victoires de Golden State, soit un écart moyen par victoire de 14,8 points! Une seule équipe a fait mieux dans l'histoire de la NBA à ce stade de la saison, les Knicks de New York avec 317 points en 1969-70.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer