Usain Bolt s'est résigné à perdre sa médaille d'or au relais

Pris pour dopage, Nesta Carter (à gauche) a... (Photo Olivier Morin, archives AFP)

Agrandir

Pris pour dopage, Nesta Carter (à gauche) a fait équipe avec Usain Bolt (à droite) au sein du relais jamaïcain du 4 x 100 m.

Photo Olivier Morin, archives AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Melbourne, Australie

Usain Bolt a déclaré qu'il s'est résigné à perdre l'une de ses neuf médailles d'or olympiques, mais il n'entretient aucune frustration envers son coéquipier de l'équipe jamaïcaine de relais pris pour dopage, Nesta Carter.

Carter a dit qu'il ira en appel de la décision après qu'une réanalyse avec des techniques de dépistage plus perfectionnées de l'échantillon prélevé aux Jeux de Pékin en 2008 se soit révélée positive à un stimulant interdit, la méthylhexaneamine.

Le résultat annoncé par le Comité international olympique (CIO) la semaine dernière signifie que la Jamaïque doit rendre sa médaille d'or au relais 4 x 100 m, l'une des trois médailles d'or acquises par Bolt aux Jeux de Pékin, à Londres en 2012 et à Rio de Janeiro, l'été dernier.

Bolt et son coéquipier jamaïcain Asafa Powell sont arrivés à Melbourne mercredi afin de participer à la compétition Nitro Athletics, qui se mettra en branle samedi.

«J'ai d'abord été déçu, bien sûr», a mentionné Bolt à son arrivée à l'aéroport de Melbourne.

«Mais dans la vie, des choses arrivent... Je ne suis pas triste, j'attends de voir si Nesta ira en appel, a-t-il poursuivi. En ce moment, j'attends donc de voir ce qui se produira. Mais j'ai retourné ma médaille.»

Carter a fait équipe avec Bolt au sein du relais jamaïcain, qui avait grimpé sur la plus haute marche du podium lors de trois Championnats du monde d'athlétisme consécutifs, entre 2011 et 2015. Il avait aussi gagné le bronze au 100 m à Moscou en 2013, derrière Bolt et l'Américain Justin Gatlin.

Carter, qui n'a pas pris part aux Jeux de Rio de Janeiro l'été dernier, pourrait être suspendu par l'IAAF.

Bolt, Powell et Michael Frater, le quatrième membre du relais qui avait établi un record du monde de 37,1 secondes aux Jeux de Pékin, sont tous à Melbourne pour participer à cette manche du circuit Nitro Athletics.

Cette compétition qui s'étalera sur trois jours mettra aux prises six équipes de 24 athlètes - 12 hommes et 12 femmes - provenant d'Australie, de la Chine, d'Angleterre, du Japon et de la Nouvelle-Zélande, en plus d'une équipe internationale d'étoiles menée par Bolt.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer